Administration & politique

Interpellation de Madame Vanessa Rigodanzo (PS) : réparation de la voirie (avenue Guillaume Lefever)

Madame la Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins,
Chers collègues,
Depuis fin mai, la voirie de l’avenue Guillaume Lefever est fortement endommagée ; un trou s’est formé à mi-hauteur (cfr photos en annexe).
Avertie par les riverains, la commune a mis près d’une semaine pour placer des barrières nadar (vers le 28 mai).  Près d’un mois plus tard, la situation reste inchangée et le trou dans la voirie s’agrandit.  Cette situation est préoccupante car il s’agit d’une rue étroite et que des poids lourds l’empruntent régulièrement fragilisant de ce fait la voirie.
Voici mes questions :
  • Pourquoi le délai d’intervention de la commune pour remettre la voirie en état est si long ?
  • Pouvez-vous me confirmer que la commune est attentive et consciente de l’évolution de la dégradation de cette voirie ?  En cas d’accident, quelle serait la responsabilité de la commune quant aux dégâts et dommages subis (riverains, automobilistes, …) ?
  • Pouvez-vous m’indiquer le timing des réparations ?
Je vous remercie pour vos réponses.
Vanessa Rigodanzo
Conseillère communale PS
  • Réponse de Monsieur Bruno Collard, Echevin
Le 5 juin, quelques jours après la sécurisation du lieu, un agent de la voirie a contacté Vivacqua via l’application « fix my street » en demandant de faire un contrôle de l’égout. Aucune suite n’a été donnée  par Vivacqua à cette demande.
Contacté suite à votre intervention, le responsable de Vivacqua nous dit ne pas trouver de trace de cette demande. Je tiens les documents qui attestent de la réaction de la commune à votre disposition ainsi que la réponse de Vivaqua..
Il nous a été assuré par Vivaqua que le  contrôle serait effectué ce mercredi.
Celui-ci a été fait. Il révèle un petit problème lié à une mauvaise réparation par cette société d’une fuite en 2014, sans danger. Dès lors, Vivaqua prend en charge la réparation dont je ne puis en l’état actuel vous donner le délai. En l’occurrence, c’est dont bien Vivaqua qui assume la resposabilité.
Que s’est-il passé ?
La demande d’intervention a été envoyée « en direct »  aux services de voirie qui ont réagi adéquatement en fonction des instructions connues d’eux  et recommandées par Vivacqua : signalement via fix mystreet.
Cependant, cette information aurait dû « remonter » vers le contrôleur des travaux en charge de ce type d’incident et  de son suivi. Tel n’a pas été hélas le cas.
Pour parer à ce type de situation, instruction a été donnée de faire remonter systématiquement ce type d’information, si elle arrive « en direct » à la voirie vers le contrôleur adéquat de telle sorte qu’une telle situation ne se représente pas.
Par ailleurs, le système fix my street pose quelques problèmes.
Le contrôleur de travaux connaît les imperfections du système  très engorgé et qui ne permet pas d’identifier la qualité du demandeur. La demande communale s’est perdue dans la masse.
C’est pourquoi, quand le contrôleur a connaissance d’un tel problème il adresse systématiquement un mail à son correspondant responsable du réseau à Auderghem et ce en accord avec celui-ci et le suivi est effectué correctement.