Administration & politique

Déclaration de politique générale – réponses de Madame Sophie de Vos

Je me réjouis tout d’abord d’entendre que vous nous soutiendrez sur tant de points de notre DPG, je note en particulier le soutien du groupe MR aux actions liées à la motion commune solidaire.

La DPG est, comme son nom l’indique, un texte général, et non une « coquille vide ».

Pour plus de précisions, des chiffres et des délais, je vous renvoie au plan triennal que nous présenterons le mois prochain et aux points qui seront présentés à votre conseil au fur et à mesure de la législature.

Certaines actions précises seront bien entendu développées dans le cadre de projets globaux énumérés dans cette DPG. Ex : Le plan de mobilité pourra bien entendu prévoir des rangs vélos ou autres mesures lorsqu’il aura été discuté avec les parties concernées.

 

Nos objectifs globaux sont -je le rappelle- puisque cela est demandé par la Liste citoyenne :

  • se recentrer autour du local (travailler local, manger, local, se déplacer local…) c’est notre réponse aux défis environnementaux, économiques et de mobilité auxquels nous sommes et nous serons confrontés &
  • donner toutes leurs chances à nos enfants pour les préparer au mieux au monde de demain

 

Par rapport à notre partenaire Ecolo, je tiens à soulever que c’est un accord profond sur le fond des projets qui nous importe et non la manière de les présenter par telle ou telle succession de mots.

Pour toute une série de points que « vous ne trouvez pas » dans notre DPG, je ne peux que constater que nous n’avons pas la même lecture car je peux sans difficulté énumérer des mesures liées à la lutte contre le bruit, à l’agenda 21, au développement du numérique, à l’amélioration de l’espace public, à l’économie circulaire etc.

 

Vous m’interrogez sur l’approche genrée du budget que vous peinez à discerner. L’approche genrée du budget ne signifie pas que des articles budgétaires sont féminins et d’autres masculins. Cela signifie que l’on inclut/prévoit l’égalité hommes-femmes dans les politiques que l’on développe et dans les moyens budgétaires que l’on se donne. Ex : prévoit-on assez d’infrastructures sportives pour les filles ? / Pense-t-on à éclairer les ruelles sombres ?/ Expose-t-on régulièrement des artistes femmes ? / prévoit-on suffisamment de places en crèches pour que les mamans puissent travailler ?  

 

Je tiens aussi à clarifier/préciser un certain nombre de points soulevés lors de vos interpellations :

  • Budget participatif : il s’agit à la fois pour chaque échevin de l’organiser dans  la mesure du possible dans le cadre de ses compétences et de prévoir un ou des projets en collaboration avec les citoyens.
  • Développement du quartier Delta : une commission réunie est prévue le 20/2/19 pour la parfaite information des membres de ce conseil sur le PAD Herrmann-Debroux
  • Commerces : la compétence du commerce est régionale, nous ne souhaitons pas multiplier les guichets qui offrent les mêmes services à différents niveaux de pouvoir.
  • Espaces Publics Numériques : nous en avons déjà ouverts plusieurs ; nous souhaitons y développer plus d’activités (réunions, formations) et en faire profiter un maximum de citoyen(ne)s.
  • Mobilité : il y a de nombreux projets en cours, entre autres dans le cadre des fiches-projets Agenda 21. D’autre part, parler d’une voie rapid e entre l’entrée de ville et Herrmann-Debroux n’exclut aucunement la prolongation du métro. Enfin, le nombre de places de parkings est désormais limité par la Région.
  • L’adaptation de l’offre scolaire pourrait impliquer le cas échéant la construction d’une 5 e école.
  • Les acquisitions d‘immeubles par la Régie foncière sont à destination exclusive des familles les plus modestes, cela augmente de facto notre parc de logements sociaux.
  • Ateliers d’artistes à Rouge-Cloître : je déplore que le groupe MR ne soit pas plus enthousiaste que cela à l’idée de supporter nos artistes auderghemois, d’autant plus que le Centre d’art de Rouge-Cloître accueille déjà régulièrement des artistes à renommée internationale par ailleurs (j’ai donné l’exemple de Jan Van der Veken mais ils sont nombreux)
  • L’eau potable est bien prévue et sera distribuée.
  • Qualité de l’air : les mesures (actions) seront définies lorsque les mesures (données) seront à disposition. La station de mesure sera installée prochainement.
  • Rappeler que Paris-Théâtre c’est 8% de la programmation du Centre culturel, à côté d’autres spectacles, un ciné-club, des conférences, expositions etc. Plus de diversité est toujours possible mais arrêtons d’assimiler le centre culturel à la seule programmation de Paris-Théâtre.
  • Le point sur les caméras est passé au conseil, ce projet est bien lancé et reste dédié à la propreté de notre commune.

 

Enfin, rappeler que certaines de vos suggestions sont déjà réalisées depuis longtemps :

  • Fix-my-street : nous avons été commune pilote dans ce projet, un agent dispatche les infos reçues via cette application depuis plusieurs années
  • Lutte contre les logements inoccupés : nous le faisons déjà depuis des années et continuerons à le faire.
  • Nous ne sommes pas en reste en matière de transparence. Nous sommes systématiquement et en avance et plus  complet par rapport à la législation en la matière. C’est une de nos marques de fabrique.