News

Retour aux news

Après un-job-près-de-chez-moi, un pacte pour orienter, former et embaucher "local"

 Après le succès de l’opération " un job près de chez moi ", Auderghem a décidé de sceller un " pacte communal pour l’emploi et la formation ". L’idée ? Renforcer la collaboration entre les acteurs de terrain, les pouvoirs publics et les entreprises pour rapprocher au maximum les demandeurs d’emploi Auderghemois et les recruteurs locaux. Avec à la clé, de nouvelles formations, une plateforme online et un guichet unique adaptés au marché local.

 

" L’un des piliers de ce pacte est la création d’un guichet unique ", explique l’échevine de l’Emploi. " Fini de courir d’un bout à l’autre de la ville. En se rendant dans ce guichet, le demandeur d’emploi pourra à la fois ouvrir ses droits mais aussi consulter les dernières offres d’emploi et trouver les informations utiles à sa formation et à son insertion ". Mais ce guichet ne s’adressera pas uniquement aux chercheurs d’emploi. " Ce service centralisera aussi toutes les informations nécessaires aux entreprises locales pour la mise sur le marché de leurs nouvelles offres d'embauche ". Une bonne partie des informations sera également accessible en ligne.

 

Autre volet du pacte : la formation . À travers l’IAPS, la commune organise déjà des dizaines de formations reconnues. " Le pacte vise à solidifier les collaborations entre l’IAPS et les employeurs locaux afin de créer de nouvelles formations adaptées à leurs besoins ", insiste le ministre de l’Emploi et de la Formation. " Nous avons d’ores et déjà planifié la création de quatre filières de formation spécifiques répondant aux exigences des gros employeurs de la commune, à savoir la petite enfance, le médical, la vente en grande distribution et la formation à la citoyenneté ".

 

Dernier aspect : l’orientation scolaire et professionnelle . Le PIJ 1160 travaillera désormais avec les écoles de la commune pour faciliter la transition des jeunes Auderghemois  en fin de secondaire, que ce soit pour la poursuite de leurs études, la recherche d’un emploi ou une année à l’étranger.

 

" L’idée du pacte est très clairement de compléter la dynamique créée par un job près de chez moi. Nous avons la plateforme. Nous aurons bientôt les synergies qui permettront d’orienter, de former et d’engager local ", conclut l'échevine qui souligne l'excellente collaboration qui a permis de sceller ce nouveau pacte. " Que ce soit pour Actiris, les employeurs, l’IAPS, la maison de l'emploi ou le CPAS, on sent que la dimension sociétale de l'emploi local devient un vrai enjeu d'avenir ". Le guichet unique et les nouvelles formations seront ouverts progressivement à partir de 2019.