News

Retour aux news

Auderghem se met en mode « break » jusqu’au 22 novembre inclus

Auderghem suspend toutes les manifestations qui rassemblent des personnes dans des lieux fermés et notamment dans les propriétés communales jusqu’au 22 novembre inclus.

Cette suspension vaut également pour les manifestations ou événements sur l’espace public pour lesquelles une autorisation communale est requise ainsi que pour le Centre Culturel d’Auderghem.
 
Suite au Comité de Concertation (Etat fédéral et entités fédérées), de nouvelles décisions ont été prises afin d'intensifier nos efforts pour freiner la seconde vague liée à la pandémie du COVID-19.
 
 « S’il s’agit là de mesures courageuses, elles restent dans le prolongement des mesures annoncées la semaine dernière », insiste Didier Gosuin, bourgmestre d’Auderghem. « Malheureusement elles ne seront pas suffisantes pour casser une fois pour toutes les chaînes de transmission et aplatir la courbe et ne reflètent pas les demandes des experts et des soignants. Nos hôpitaux sont au bord du gouffre ».
 
Comme le dit très justement Leïla Belkhir, infectiologue à St-Luc, « La situation est critique, elle est déjà quasi dépassée dans certaines zones en Belgique. Si on veut récupérer le contrôle, il faut veiller à rester chez soi le maximum, maintenir la continuité des soins mais tout ce qui n’est pas essentiel, il faut pouvoir faire un break de plusieurs semaines ». Le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus insiste : « Qui reste à la maison peut sauver des vies ! ».
 
Bruxelles et la Wallonie sont les régions les plus touchées en Europe.
 
A Auderghem, le taux de positivité était de 20,8% le 22 octobre (16,6% au niveau national) contre 4,4% le 1er octobre. En termes d’incidence sur 14 jours, nous sommes passés de de 163 cas/100.000 habitants le 1er octobre à 1.323 cas/100.000 habitants à ce jour. Soit quasiment x10 en 20 jours. 
 
Vu cette situation plus que critique et l’appel des experts et des soignants de s’auto-mettre en situation de confinement en dehors des activités essentielles, la commune d’Auderghem a décidé de prendre des mesures fortes et concrètes pendant un mois en suspendant toutes les manifestations programmées par la commune et les asbls communales et para-communales qui rassemblent des personnes dans des lieux fermés et notamment dans les propriétés communales jusqu’au 22 novembre inclus. 
 
Cette suspension vaut également pour les manifestations ou événements sur l’espace public pour lesquelles une autorisation communale est requise ainsi que pour le Centre Culturel d’Auderghem.
 
« Nous allons devoir faire face à des semaines très difficiles. C’est maintenant qu'il faut agir pour éviter le pire. Mon message est clair : si vous ne respectez pas les règles durant le mois qui arrive, la suite sera encore plus compliquée et les mesures encore plus strictes. Il faut au quotidien appliquer les 6 règles d'or. La gestion de l’épidémie dépend aussi de notre comportement individuel. Chacun doit contribuer à l’effort collectif sans exception ! Quand on respecte les règles, on respecte les autres et on protège ceux que l’on aime. N’oubliez pas : nous sommes la solution » rappelle le Bourgmestre Didier Gosuin.