News

Retour aux news

La Région se penche (enfin) sur Rouge-Cloître : la Maison du Prieur prochainement rénovée !

Enfin ! Après 15 ans d’immobilisme, la Région bruxelloise s’apprête à restaurer le prieuré de Rouge-Cloître, aussi appelé Maison du Prieur. La commune vient de vient d’émettre un avis favorable sur la demande de permis d’urbanisme qui ouvre la voie aux travaux de rénovation. 

Joyaux du patrimoine auderghemois, la maison du Prieur a abrité jusque fin des années 90 un restaurant qui faisait le bonheur des promeneurs. En 2002, des fouilles étaient entreprises dans ce bâtiment du 14e siècle. Par après, ses portes  se sont encore ouvertes à l’une ou l’autre reprise lors des Journées du Patrimoine. Depuis... plus rien. Le bâtiment n’héberge aujourd’hui que des chauves-souris.

”Ça faisait longtemps qu’on l’attendait”,  se réjouit le bourgmestre faisant fonction. ”La Maison du Prieur appartient à la Région. La commune a régulièrement tapé du poing sur la table mais les deux gouvernements régionaux précédents n’avaient manifestement pas l’intention de valoriser ce patrimoine exceptionnel. Aujourd’hui, cela bouge enfin”.

Le permis d’urbanisme porte uniquement sur le bâtiment existant, sans construction additionnelle.

”Le rez-de-chaussée sera à nouveau dédié à de la restauration”, précise l’échevin de l’urbanisme. ”Aucun exploitant n’a encore été désigné mais c’est à lui que reviendra la charge d’installer de nouvelles cuisines”. Deux terrasses seront aménagées côté étang, entre les bassins et le bâtiment. Le premier étage servira de salle polyvalente. Les combles resteront le domaine des chauves-souris.

Le planning des travaux n’est actuellement pas connu et il y aura encore plusieurs étapes à franchir avant que la Maison du Prieur ne puisse accueillir à nouveau un restaurant. ”Hasard du calendrier, la commune s’apprête elle aussi à investir massivement dans les bâtiments qu’elle gère à Rouge-Cloître”, indique le bourgmestre faisant fonction. ”Nous allons y redéployer une partie de l’offre culturelle auderghemoise. Maintenant que nous avons une oreille attentive côté régional, je pense que cela va bouger fortement dans les années à venir”.

Ecuries, classes nature, ateliers d'artistes : la commune va investir 350.000 euros

Plusieurs acteurs sont responsables du site de Rouge-Cloître : la régie des bâtiments régionaux pour la Maison du Meunier, le Prieuré et la Maison du Portier, l’IBGE pour les jardins et la commune pour le reste du bâti. ”Nous avons prévu 350.000 euros pour rénover les écuries, les ateliers d’artistes et les classes nature”, déclare l’échevin des Travaux publics. ”Les demandes de permis devraient être introduites courant 2016”.

”Ces rénovations vont nous permettre de renforcer les synergies entre les acteurs présents sur le site”, précise l’échevine de la Culture. ”Nous allons y déployer une offre culturelle et pédagogique transversale. En parallèle, nous allons produire de nouveaux contenus pour valoriser notre patrimoine”.