News

Retour aux news

Le château des Trois-Fontaines sera rénové

Rétroactes . En octobre 2014, la commune d’Auderghem interpellait le Ministre-Président bruxellois . En cause : l’état de délabrement inquiétant du Château des Trois Fontaines, témoin unique de l’architecture forestière du Moyen Âge. Dans le même temps, une pétition lancée par les Amis de la Forêt de Soignes recueillait près de 300 signatures. Un an et demi plus tard, la décision vient de tomber : l’ancienne prison forestière sera rénovée.

300 signatures, plusieurs courriers et une interpellation officielle ont fini par convaincre la Région : le château des Trois Fontaines sera rénové. Reste à lui trouver une destination....

Situé derrière le Centre sportif de la Forêt de Soignes, le château des Trois Fontaines est un monument unique à Bruxelles. Datant du 14e siècle, il servit longtemps de prison forestière où les braconniers étaient enfermés.

Privatisée en 1822, la bâtisse fut restaurée à plusieurs reprises aux 19e et 20e siècles. Elle était encore occupée dans les années 90. L’asbl Conseil de Trois-Fontaines y organisait régulièrement des visites et des expositions. On pouvait alors encore découvrir les cachots aussi humides que lugubres ainsi que la superbe cheminée gothique de la grande salle. Depuis, le domaine n’est plus utilisé. Un temps occupé par l’IBGE, il est aujourd’hui abandonné.

”La décision de rénover le château suit de peu celle de restaurer la Maison du Prieur à Rouge-Cloître ”, se réjouit le bourgmestre faisant fonction. ”La Région réinvestit à Auderghem et c’est une bonne nouvelle”.

Suite à la mobilisation des Amis de la Forêt de Soignes et de la commune fin 2014, des mesures conservatoires ont été prises par la Région, le temps d’introduire le permis d’urbanisme. Celui-ci vient d’être délivré. Il prévoit la réfection complète de la toiture, la rénovation de la charpente et des lucarnes à deux pans, la restauration d’une partie des maçonneries extérieures et le remplacement des descentes d’eau. D’autres travaux sont également prévus dans le domaine, dont la rénovation du pont qui permet d’y accéder et la réfection du réseau souterrain d’évacuation des eaux.

”à ce stade, la Région ne précise pas ses intentions quant à la destination du château”, poursuit le bourgmestre. Un musée ? Un centre pédagogique ? Un espace culturel ? ”Le site est suffisamment remarquable pour y installer une offre d’activités originales. Si la Région n’a pas d’idée, nous en aurons pour elle ! La commune est prête à s’investir et est candidate pour occuper le château.”