News

Retour aux news

Budget Partagé : des projets qui coûtent en moyenne 48.000€

 

Construire un skatepark ou des terrains de padel. Placer des nichoirs avec caméras connectées. Organiser des balades en cyclopousse pour les aînés. Embellir le viaduc en mode street art. Créer un réseau social auderghemois. Ou encore construire un kiosque à musique. Les idées du Budget Partagé touchent tous les publics et tous les quartiers.

L'Assemblée des Habitants avait choisi 3 thématiques et le moins qu'on puisse écrire, c'est que celles-ci ont fort inspiré les porteurs de projet. "Globalement, il y a un bel équilibre entre les 3 thématiques avec peut-être un léger avantage pour les thèmes liés aux loisirs et aux liens entre les habitants", constate Marine Vande Pitte. "Le budget moyen des projets est de 48.000€. Le moins cher coûte 500€ et nous en avons 10 qui atteignent le plafond de 165.000€".

Lors du vote, chaque votant pourra choisir autant de projets qu'il le souhaite jusqu'à atteindre le montant total du Budget Partagé, à savoir 520.845€. "Un peu comme un panier que l'on remplit", précise Maxime de Kerchove. "Ce sont les projets qui auront reçu le plus de voix qui seront réalisés par la commune à partir de 2022".

Vu les montants qu'ils représentent, tous les projets ne pourront pas être élus. "Par contre tous les projets élus seront réalisés. Si un projet vous tient à coeur, ou à l'inverse, si vous voulez privilégier un projet plutôt qu'un autre, il est donc important de voter".

 

Les deux plus jeunes porteuses de projet ont 10 ans 

Les habitants décident de tout, de a jusqu' z 

Le Budget Partagé d'Auderghem est ce qu'on appelle un "budget participatif". Un terme générique derrière lequel se cachent des dispositifs parfois très différents.

"La plupart des budgets qui se disent "participatifs" le sont assez peu et relèvent plutôt de la subsidiation", explique Marine Vande Pitte. "En effet, il est rare que les citoyens aient la maîtrise totale des opérations : souvent, le pouvoir politique garde le pouvoir de décision final. Et les projets qui sont sélectionnés reçoivent un financement pour être réalisés par le porteur de projet lui-même, souvent une association".

Le Budget Partagé d'Auderghem, lui, s'inspire directement de ce qui se fait dans des grandes villes pionnières, comme Paris et Madrid. "À Auderghem, les habitants interviennent directement sur le budget communal. Ils décident de tout, de A à jusqu'à Z : ce sont eux qui proposent les projets, eux qui votent et eux qui décident de l'affectation des montants. Ils jouent donc un rôle éminemment politique sans la moindre intervention... du politique !"

Le Budget Partagé d'Auderghem présente par ailleurs deux caractéristiques uniques en Europe : ce sont les citoyens eux-mêmes qui en fixent les règles, via l'Assemblée des Habitants, et surtout, il est ouvert à tous les habitants dès l'âge de 10 ans. "Nous avons voulu en faire un véritable outil de pédagogie démocratique et manifestement, ça prend". Les deux plus jeunes porteuses de projets ont d'ailleurs... 10 ans !

 

Voter