News

Retour aux news

Le Collège prend un sacré coup de jeune

 

Deux nouveaux échevins remplacent désormais Didier Gosuin et Jany Crucifix. Un renouvellement qui s'accompagne d'un rajeunissement radical au sein du Collège. "C'était le but", rappelle la nouvelle Bourgmestre, Sophie de Vos. "Permettre à une nouvelle génération de prendre la relève tout en continuant à bénéficier de l'expérience de leurs aînés".

Matthieu Pillois, conseiller communal depuis 2018 et spécialiste en mobilité et aménagement urbain devient, à 33 ans, le deuxième membre le plus jeune du Collège.

Michel Blampain, technicien en construction et énergie, également conseiller communal depuis 2018, devient échevin à 52 ans.

"Avec Didier Molders qui nous a rejoint il y a deux ans, cela fait donc trois nouvelles personnalités dans l'organe exécutif communal et une belle représentativité en termes d'âge". Le Collège auderghemois compte ainsi un soixantenaire, deux cinquantenaires, quatre quarantenaires et deux trentenaires. Ainsi que la plus jeune échevine de la région bruxelloise.

 

Matthieu Pillois - "Je suis un grand timide"

Titulaire d'un Master en Sciences politiques, Matthieu Pillois est le nouvel échevin de l'Espace Public, du Plan vert, de la Mobilité et de la Jeunesse. Parmi les principaux chantiers qui se présentent à lui, on compte bien entendu la rénovation de l'espace public : réaménagements du square du Sacré-Coeur, de l'avenue Daniel Boon, des rues des Pêcheries et des Villageois, poursuite du programme de rénovation des trottoirs, mise en oeuvre des projets élus du Budget Partagé, etc.

Spécialiste en mobilité et aménagement urbain, le nouvel échevin se veut également très attentif au développement d'une mobilité alternative.

"Si j'’ai choisi de m'investir au niveau local, c'est justement parce qu'à chaque décision, on voit directement les effets qu’elle a sur la vie quotidienne", confie Matthieu Pillois qui avoue toutefois être un grand timide. "Je donne parfois l’impression d’être difficile d’accès et taiseux mais je me soigne", conlut-il en riant.

 

Michel Blampain - "Il m'arrive d'être en retard"

Michel Blampain hérite de la Régie foncière, du Logement et des Affaires européennes. "L'accès au logement est un véritable défi aujourd'hui", constate le nouvel échevin. "Ces dernières années, la commune a acquis un patrimoine immobilier important qu'elle loue à des conditions avantageuses. Bien sûr, ce n'est pas nous qui résoudrons la crise du logement mais cela nous permet malgré tout d'offrir une solution à plus de 200 familles de la classe moyenne. Continuer cette politique d'acquisition est donc pour moi clairement une priorité".

Rieur, Michel Blampain ne cache pas son penchant pour les bons mots. "J'aime le contact, c'est pour cela que j'ai choisi la politique locale", sourit celui qui reconnaît un manque de ponctualité. "Quand je discute avec quelqu'un, je ne vois pas le temps passer. Du coup, il m’arrive d’arriver un peu en retard à mes rendez-vous".

 

 

Deux nouveaux Conseillers

Le Conseil communal a reçu la prestation de serment de deux nouveaux conseillers : Cécile Henrard (MR) remplace Jérémy Van Gorp, démissionnaire, et Vincianne Lerate (DéFI) prend la place d'Ingrid Venier.