News

Retour aux news

Dépôts clandestins - campagne de sensibilisation

 

Bruxelles-Propreté et Fost Plus poursuivent les auteurs de dépôts clandestins

Bruxelles-Propreté et Fost Plus veulent davantage sensibiliser les citoyen·ne·s aux dépôts clandestins. Pour cela, ils vont mettre en place une action faisant appel aux sciences comportementales. Le principe de cette action est de baliser les dépôts clandestins afin de montrer le travail des services de propreté et d’informer sur le caractère illégal des dépôts.

Qu’entendons-nous par dépôts clandestins ?

Les services de propreté utilisent ce terme pour tout type de déchets que l’on dépose dans l’espace public à des moments et à des endroits non prévus à cet effet. Cela peut être des sacs de déchets ménagers sortis en-dehors des jours et heures prévus, des encombrants tels qu’une chaise en bon ou en mauvais état, une machine à laver en panne ou encore des déchets de construction placés sur le trottoir ou au pied des arbres.

Pourquoi cette campagne de sensibilisation ?

La crise sanitaire a fortement influencé les comportements inciviques en matière de dépôts clandestins à Bruxelles. En effet, en 2020, les services de Bruxelles-Propreté ont collecté plus de 2 868 tonnes de dépôts clandestins (supérieurs à 1 m³ et les déchets chimiques), soit une augmentation de 32 % par rapport à 2019. En 2021, nous constatons une légère diminution avec 2 574,8 tonnes. A ces nombres, doivent également être rajoutés les dépôts clandestins qui sont repris par les services communaux. Les dépôts clandestins restent une problématique récurrente et omniprésente à Bruxelles.

Pour Alain Maron, Ministre bruxellois de la propreté publique : « Les dépôts clandestins nuisent fortement au cadre de vie des habitant·e·s, mais aussi à l’environnement. Aujourd’hui, les rues ne peuvent plus être considérées comme un dépotoir. C’est pourquoi, la lutte contre les dépôts clandestins dans la Région bruxelloise s’intensifie via différentes actions visibles et tangibles dans l’espace public. L’objectif est de provoquer un effet dissuasif pour qu’ensemble, nous rendons Bruxelles plus propre, plus belle pour le bien-être des Bruxellois·es et pour le climat. »

En quoi consiste la campagne ?

Les services de Bruxelles-Propreté, après avoir repéré un dépôt clandestin, vont le baliser à l’aide d’une rubalise. Un panneau de communication informera également du caractère illégal du dépôt, le montant de l’amende « de 50 à 62 500 € » ainsi que l’adresse du Recypark le plus proche. Le dispositif restera trois jours dans l’espace public et sera ensuite récupéré par Bruxelles-Propreté.

« Les Recypark sont pour la plupart ouverts 7/7j ainsi que les dimanches et jours fériés. De plus, il existe des Recypark mobiles qui s’organisent chaque année au cœur des quartiers. Bruxelles-Propreté et certaines communes offrent également des collectes d’encombrants à domicile pour être au plus proche du citoyen », rappelle Bruxelles-Propreté.

Cette action permet d’informer sur le caractère illégal des dépôts et sur des solutions existantes. Elle renforce également le regard social et finalement, elle supprime l’effet de baguette magique.

Cette dernière se réfère à l’idée que l’on peut mettre nos déchets dans la rue et que quoi qu’il arrive, ils disparaissent. La croyance est qu’une fois dans la rue, ce ne seraient ni le problème ni la responsabilité du citoyen. Or, les déchets restent la propriété du citoyen, de la citoyenne jusqu’au dépôt de ceux-ci via les circuits légaux de recyclage ou de valorisation.

Qu’en est-il de la répression ?

Une fois le dépôt clandestin balisé, le service de recherche et verbalisation de l’Agence Régionale de Propreté viendra sur place réaliser une enquête. Il collectera des preuves et des témoignages afin de trouver les responsables des dépôts clandestins et dressera une amende. Ce service possède une série de techniques et outils pour retrouver les responsables : utilisation de caméras de surveillance, planques, fouilles des dépôts, appels à témoin, etc. La verbalisation est une forme de sensibilisation qui reste, malheureusement, nécessaire pour faire appliquer les règles.

Suite aux premières actions, Bruxelles-Propreté identifiera la possibilité de collaborer avec d’autres acteurs tels que les Zones de Polices et les communes.

Bruxelles-Propreté remercie toutes les personnes qui font l’effort d’amener leurs déchets dans les Recypark ou qui font appel au service de collecte à domicile de Bruxelles-Propreté et des communes. C’est grâce à elles que nous évitons chaque jour de nouveaux dépôts clandestins.

« Avec ces actions, nous souhaitons augmenter le nombre de personnes utilisant ces services. Ensemble, nous pouvons améliorer la propreté à Bruxelles ! » conclut Fost Plus.

 

 

À propos de Fost Plus

Fost Plus asbl est chargée de la collecte sélective, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers en Belgique. Par ses activités de promotion, de coordination et de financement, Fost Plus donne un sens concret à l’économie circulaire des emballages. Ainsi, Fost Plus recycle chaque année plus de 90 % des emballages ménagers mis sur le marché grâce à une collecte efficace du verre, du papier-carton et des PMC. La gestion des emballages a évolué résolument vers une gestion durable des matériaux. À cette fin, Fost Plus travaille en étroite collaboration avec toutes les parties concernées : entreprises, fédérations, pouvoirs publics, communes et intercommunales, entreprises d’enlèvement, de tri et de recyclage, et citoyens. Fondée en 1994 à l’initiative des entreprises, l’asbl Fost Plus est active dans les trois régions. En accomplissant sa mission, Fost Plus contribue aux objectifs européens en matière de gestion durable des déchets.

www.fostplus.be

À propos de Bruxelles-Propreté

L’Agence régionale pour la propreté, Bruxelles-Propreté garantit une ville plus saine à travers ses actions de collectes, de traitement des déchets, de nettoiement et de pédagogie. Alliant respect, collaboration, pédagogie et accompagnement, Bruxelles-Propreté lutte contre les déchets sauvages et les dépôts clandestins en Région bruxelloise.

 https://www.arp-gan.be