News

Retour aux news

Des habitudes simples et gratuites contre les cambriolages domestiques

Les citoyens s'inquiètent des cambriolages domestiques. C'est ce que nous révèlent les résultats du dernier Moniteur de sécurité, publié à la fin de l'année dernière. Il est également frappant de constater que si la majorité des citoyens connaissent les possibilités locales de prévention des cambriolages, seule une petite partie de la population y a recours. Pour réduire le risque de cambriolage ainsi que le sentiment d'insécurité, les citoyens doivent utiliser davantage ces possibilités. La DG Sécurité & Prévention propose également aux citoyens des conseils pour mieux protéger leur habitation et celle de leurs voisins contre les cambriolages sur le site besafe.be.

Quelques chiffres

Selon les résultats du Moniteur de Sécurité 2021, 33% des citoyens considèrent les cambriolages domestiques comme un problème majeur de voisinage. Pas moins de 60 % indiquent qu’il s’agit d’une priorité absolue pour la police. Les citoyens ne s'inquiètent pas de manière injustifiée des cambriolages domestiques. Après une baisse exceptionnelle des cambriolages due à la crise du Coronavirus et aux mesures prises dans ce cadre, on signale à nouveau une recrudescence des cambriolages. Les statistiques policières de la criminalité publiées chaque semestre montrent que 18.115 cambriolages ont été enregistrés au cours du premier semestre 2022 (derniers chiffres disponibles), contre 34.460 pour l'ensemble de l'année 2021.

Le Moniteur de Sécurité montre également que 62% des citoyens connaissent les possibilités locales de prévention des cambriolages, mais que seuls 13% les utilisent réellement. Les autorités locales et les zones de police ont donc tout intérêt à mettre en avant leurs offres et à encourager les citoyens à y avoir recours. Cela peut se faire par le biais de canaux d'information tels que les sites web et les médias sociaux, mais aussi par l’intermédiaire de l'agent de quartier et, si possible, du conseiller en prévention vol.

Quelques conseils de prévention

  • Soyez un voisin vigilant. Si vous êtes témoin de situations suspectes dans votre quartier, n'hésitez pas à contacter la police au 112.
  • Vous êtes en voyage pour un certain temps : demandez une surveillance policière pendant votre absence et demandez à vos voisins/amis/parents de vider votre boîte aux lettres. De cette façon, votre absence sera moins remarquée. Ne trahissez pas votre absence de la maison sur les médias sociaux !
  • Dans une boîte aux lettres non verrouillée : Dans la période qui suit, soyez très attentif aux fausses factures.
  • Fermez correctement votre porte et emportez votre clé lorsque vous quittez votre domicile, même si vous ne vous absentez que pour une très courte durée.
  • Faites l'inventaire de tous les objets de valeur (ordinateur, portable, smartphone, tablette, argent, bijoux...) de votre habitation. Ces informations peuvent aider la police dans son enquête en cas de cambriolage.
  • Rangez les objets de valeur et ne les laissez pas à la vue de tous.
  • Mettez les matériaux d'emballage, comme les boîtes, des équipements nouvellement achetés hors de vue autant que possible pour éviter de donner des idées aux cambrioleurs potentiels.
  • Donnez l’impression que votre maison est occupée lorsque vous êtes absent : utiliser les lumières préprogrammées, laisser la radio allumée,...
  • Sécurisez correctement vos appareils intelligents : Effectuez les mises à jour dès que possible, sécurisez votre réseau WIFI avec un mot de passe fort et contactez des experts avant d'acheter un appareil intelligent.

Pour plus de conseils, consultez besafe.be !