News

Retour aux news

La Justice de paix d’Auderghem-Watermael-Boitsfort sauvée !

Après des semaines de mobilisation et une pétition qui a rassemblé plus de 1.565 signatures, le Gouvernement fédéral a modifié son projet de loi relatif à la réforme des cantons judiciaires. Cela signifie que, sauf nouveau rebondissement, la Justice de paix d’Auderghem-Watermael-Boitsfort est sauvée .

«  Je voudrais remercier tous les signataires de la pétition mais aussi les deux présidents du Tribunal de Première Instance de Bruxelles  », indique Christophe Magdalijns, bourgmestre faisant fonction. «  Nous avons travaillé d’arrache-pied pour faire prendre conscience au Gouvernement que sa réforme allait porter un préjudice grave à la qualité de vie des Wafortois et des Auderghemois. Grâce à cette mobilisation, nous avons pu proposer et faire entendre une alternative crédible pour la réorganisation des cantons judiciaires de Bruxelles  ».

Concrètement, la Justice de Paix d’Auderghem est donc maintenue ainsi que le bureau d’aide juridique situé dans le même bâtiment.

 «  Cela fait longtemps que nous n’avons pas eu une telle mobilisation à Auderghem  », conclut Christophe Magdalijns. «  Cela montre que lorsqu’on fait confiance aux acteurs de terrain et que nous travaillons tous ensemble, il est possible de défendre notre qualité de vie et de faire valoir nos spécificités locales ».