News

Retour aux news

La résidence Reine Fabiola bientôt équipée de panneaux solaires

 

Le parc photovoltaïque de la commune s’agrandit

 

Lancée depuis 2012 dans la production d’énergie verte, Auderghem va encore élargir son parc photovoltaïque en investissant les toits de la Résidence Reine Fabiola. En ligne de mire l’autonomie énergétique.

Après le potager urbain intergénérationnel, la Résidence Reine Fabiola  (la  maison  de  repos  du CPAS) se lance dans la production d’électricité verte. " 258 panneaux solaires vont être installés sur le toit de la Résidence ", explique le président du CPAS. “ L’installation a été calibrée pour assurer au minimum l’autonomie énergétique du bâtiment : environ 90% de l’énergie produite sera autoconsommée par la résidence, le reste sera réinjecté dans le réseau ”.

Cette nouvelle installation est la petite dernière d’une série entamée il y a 7 ans avec la pose de 337  panneaux photovoltaïques au Gymnasium. Se sont ensuite enchaînés les équipements des centres scolaires du  Souverain et du Blankedelle en 2013, puis des Marronniers en 2018. En tout, ce sont plus de 1.000 panneaux qui sont installés sur les toits des bâtiments communaux pour une production en 2018 de 215.000 Kwh, l’équivalent de la consommation annuelle de 55 ménages. " Notre parc photovoltaïque évite le rejet dans l’atmosphère de 100 tonnes de CO2 par an ", comptabilise l’échevin de l’Environnement. “ Pour les finances de la commune, les économies sont également loin d’être négligeables, aux alentours de 35.000 € par an. D’autant que ce sont des économies sèches car l’installation des panneaux n’a rien coûté à la commune ”. En effet, elles ont été financées et sont entretenues par un tiers investisseur qui récupère sa mise en vendant les certificats verts obtenus grâce à l’électricité produite.