News

Retour aux news

Le partenariat avec Aït Zineb et Amerzgane reconduit

Le programme de la Coopération internationale Communale (CIC) au Maroc poursuit son aventure ! D’ici à 2021, il travaillera au renforcement des capacités de communes marocaines en matière d‘action sociale. Pour rappel, Auderghem échange avec les 2 communes voisines d’Aït Zineb et Amerzgane, toutes deux situées à 180km au sud est de Marrakech.

”Au quotidien, l’enjeu de ce programme est d’apporter un support au service local d’actions sociales ainsi qu’aux associations tournées vers la jeunesse, les femmes et les personnes à besoins spécifiques”, explique l’échevin de la Prévention. Si cette coopération est fructueuse, le défi est permanent. "Les exigences de résultats augmentent alors que le subside que nous recevons du Fédéral pour ce partenariat est à la baisse". Pourtant les bonnes idées ne manquent pas. Auderghem a ainsi aidé à la création d'un service de transport scolaire, de classes de maternelles dans chaque village ou encore d'un service de prêts de matériel.

"À moyens budgétaires réduits, il est important de pouvoir mutualiser au maximum. Pourquoi organiser une formation pour une seule commune si la commune voisine recherche les mêmes compétences?" constate l’échevin de la Prévention. "Le partenariat prévoit donc que nous coordonnions désormais les actions au niveau régional, au sein d’un groupe Ouarzazate". Mais la relation n'est absolument pas unilatérale d'après l’échevin. "Cette coopération est loin du schéma traditionnel d’aide à sens unique. Avec la CEMPA, nous avons organisé plusieurs projets de chantier pour jeunes auderghemois et les échanges de compétences sont nombreux. Je crois qu’il est vraiment important pour une commune comme la nôtre de voir au-delà de son périmètre, d’autant qu’aujourd’hui, les moyens de communication permettent de collaborer sans nécessairement se rendre sur place".