News

Retour aux news

Les étangs utilisés comme bassins d'orage


Utiliser les étangs de la vallée comme bassins d'orage naturels... L'idée, lancée par le bourgmestre en titre d'Auderghem en 2004, aura mis du temps à percoler auprès des autorités régionales. C'est aujourd'hui chose faite...

"On a fini par être entendus", se réjouit l'échevin de l'Environnement. "Le réglage des moines à la sortie de chaque étang a été modifié. En cas de fortes pluies, les étangs peuvent servir de tampons en retenant plusieurs milliers de mètres cubes d'eau".
Ce dispositif naturel s'ajoute aux trois ouvrages qui protègent la commune en amont : le bassin d'orage du Watermaelbeek et les deux bassins en cours de construction  rue des Bégonias et rue du Bien Faire, à Watermael-Boitsfort.

"Nous avons par ailleurs obtenu qu'avec les travaux du tram 94 à Woluwe, les eaux claires soient réorientées vers le ruisseau", poursuit l'échevin. "Elles ne seront donc plus déversées dans le collecteur ce qui permettra d'évacuer plus rapidement les eaux en aval". A terme, un nouveau réservoir de 80.000 m3 sera également construit à hauteur du parc des Sources. "Le déversoir sera lui aussi réalisé parallèlement au chantier du tram".

Le tout devrait améliorer significativement la protection du centre de la commune contre les inondations. "Cela ne signifie pas qu'Auderghem ne sera plus jamais inondée mais elle devrait pouvoir faire face à des précipitations nettement plus intenses que par le passé."


-------------------------------------------------------------------

Ten Reuken : les U.S.A. noient le bassin d'orage

Dans le cadre des discussions avec la Région, Auderghem avait obtenu la construction d'un 4e bassin d'orage,  avenue Ten Reuken. Les études et essais de sols étaient réalisés mais le projet risque fort de devoir être réétudié. En cause : l'arrivée annoncée de l'ambassade des USA dans le bâtiment AXA. Les autorités américaines s'opposeraient en effet à la construction de la partie de l'ouvrage dans leur propriété.