News

Retour aux news

Les Auderghemois parmi les Belges les moins taxés

Pour la 41e année consécutive, Auderghem présente un budget en équilibre. Une exception dans le paysage communal belge qui se traduit par des impôts locaux maintenus à un niveau plancher.

" Les Auderghemois continuent donc de bénéficier des impôts locaux les plus bas de Bruxelles ", souligne le bourgmestre f.f. "Pour un ménage moyen, la différence se chiffre tout de même entre 600 et 900 euros par an par rapport aux communes voisines".

Comme l'année dernière, les frais de fonctionnement restent sous la barre des 10%, loin en dessous de la moyenne des autres communes.

" On nous dira que nous travaillons de manière spartiate. C’est sans doute juste mais nous préférons consacrer nos dépenses à la création de nouveaux services pour les habitants, sachant que l’enjeu pour les années à venir, ce sera la préservation et le renforcement de notre qualité de vie ".

 

9 millions de nouveaux projets dont un tiers pour l'espace public

En 2018, Auderghem consacrera près de 9 millions à de nouveaux projets. " Cela correspond à plus de 17% du budget communal ", révèle le bourgmestre f.f. " Nos frais de fonctionnement planchers nous autorisent à faire ce que peu de communes peuvent encore se permettre de faire : investir ".

Près d'un tiers de ces investissements portera sur l'amélioration de l'espace public et la poursuite du programme de rénovation des trottoirs. La petite enfance sera également prioritaire avec la construction de la nouvelle crèche Les Oursons, la 4e en six ans. " Nous allons aussi continuer à acquérir et rénover des logements. En 6 ans, nous aurons ainsi augmenté le parc communal de plus de 15%. Ce qui nous permet de mener une politique de logements moyens, au-delà de l’offre de logements sociaux ".

Enfin, le budget 2018 prévoit de renforcer les équipes pédagogiques pour l’encadrement des élèves en difficulté et l'engagement de stewards supplémentaires pour le contrôle des zones bleues.