News

Retour aux news

Les commerces locaux dans l’attente de la reprise

 

Sophie Vercruysse est gérante de HappyNest, une boutique d’articles de seconde main de qualité pour enfants située Chaussée de Wavre.

" Depuis la réouverture, le magasin vit au jour le jour avec une affluence très irrégulière. Une partie de ma clientèle habituelle commence à revenir, ça fait fort plaisir et je les remercie de leur fidélité. Mais on tourne quand même au ralenti. On s’est battu pour conserver le contact avec nos clients pendant la fermeture mais on sent toujours une appréhension à retourner faire du shopping.  Le   confinement a chamboulé les habitudes de consommation, probablement encore au profit des grandes enseignes de vente en ligne, ce qui ne fait évidemment pas le jeu du commerce local ".

Financièrement la situation reste très tendue. " J’ai dû mettre mon employé en chômage temporaire et malgré le report de certaines échéances j’ai encore plusieurs factures en souffrance. J’attends de voir comment vont se passer les prochaines semaines. Elles sont cruciales pour moi mais aussi pour de nombreux magasins de quartier d’Auderghem ".

Gel hydroalcoolique à disposition, port du masque obligatoire, distanciation, Sophie fait le nécessaire à son niveau pour permettre un shopping serein dans son magasin. " Les clients doivent se sentir protégés. C’est essentiel d’après moi. Il faut que tout le monde reprenne du plaisir à se promener et à retourner dans leurs magasins de quartier. À retrouver une vie normale en quelque sorte ".