News

Retour aux news

Les Oursons nouvelle génération ont ouvert leurs portes

 

Après la nouvelle école, le site des Marronniers accueille désormais une deuxième infrastructure flambant neuve. La nouvelle crèche Les Oursons vient d’ouvrir ses portes : elles comptent désormais 60 places, avec une surface de 900m2 organisée pour offrir un maximum de confort aux enfants mais aussi au personnel encadrant.

Le nouveau bâtiment est partagé en 4 sections de 15 enfants : une pour les bébés, deux pour les "moyens" et une pour les "grands". Chacune dispose d’une surface de jeux, d’un dortoir, d’un WC, d’une salle de bains et d’un accès vers l’extérieur, dans une cour arborée pour les rez-de-chaussée ou sur de grandes terrasses pour les sections du premier étage.

" Il était primordial que le projet soit en cohérence avec le volume des bâtis existants. Ce bâtiment visait à uniformiser l’ensemble du Centre Scolaire des Marronniers tout en gardant une identité propre à la fonction de crèche. Je crois que le pari est gagné ", s’enthousiasme Florence Couldrey, échevine de la Petite Enfance. Le nouveau bâtiment est à la fois compact et hyper-fonctionnel avec un engagement écologique assumé comme en témoignent ses performances énergétiques et sa toiture végétale.

" L’entrée de la nouvelle crèche est distincte de celle de l’école ", poursuit l’échevine, "ce qui permet un fonctionnement autonome des 2 infrastructures. Le recul du bâtiment par rapport à la rue crée une zone d’aménagement extérieur sécurisante et conviviale".

Côté pédagogique, l’équipe continue de miser sur un encadrement innovant basé sur un système de puéricultrice de "référence" : chaque enfant est suivi par une même puéricultrice du début jusqu'à la fin de son séjour en milieu d’accueil.

" La livraison de la crèche Les Oursons est l’aboutissement d’un grand chantier de rénovation débuté en 2010 ", rappelle Sophie de Vos, bourgmestre faisant fonction. " Depuis toutes les crèches de la commune ont été rénovées avec l’idée d’en optimiser la capacité d’accueil, le confort, la sécurité et les conditions de travail du personnel ". 

Ces 8 dernières années, les projets d’extension ont permis la création nette de 180 places neuves augmentant de 30% le nombre de places disponibles.

" Il est primordial pour nous que les jeunes parents auderghemois trouvent des infrastructures pour leurs enfants près de chez eux. Moins de transport, moins de stress, plus de temps libre. Par un effet ricochet c’est en fait toute la société qui en profite ". 

En rajoutant la halte d’accueil, les crèches privées et les accueillantes, le taux de couverture de la commune, soit le rapport entre le nombre de places d’accueil et le nombre d’enfants de 0 à 2,5 ans, atteint 57,7%. Dans la région bruxelloise seule Etterbeek fait légèrement mieux (60%). " Notre volonté est de continuer à nous améliorer ", insiste Didier Gosuin, bourgmestre empêché. " Nous allons donc lancer, au cours de cette législature, un projet pour construire une 5e crèche communale ".