News

Retour aux news

Maires pour la Paix Belgique

 

Maires pour la Paix est un réseau international de villes et municipalités dont également la commune d’Auderghem est membre.  Fondée en 1982 par les maires d'Hiroshima et de Nagasaki, elle vise à promouvoir le désarmement nucléaire en solidarité avec les villes du monde entier. 

 

Dans le monde entier, l'organisation compte 7772 villes dans 163 pays. En Belgique, 375 villes et communes sont membres du réseau. Depuis l'année dernière, à la demande du maire Matsui d'Hiroshima, la ville d'Ypres a fonctionné comme " ville chef de file " pour la Belgique. A ce titre, la Bourgmestre d'Ypres, Mme Talpe, a pris l'initiative d'inviter tous les membres du réseau à participer à une initiative conjointe qui donne de la visibilité au réseau à l'occasion de la commémoration annuelle des attaques atomiques sur les villes d'Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août. Auderghem participe également à cette initiative et lèvera le drapeau de Maires pour la Paix le mardi 6 août à 8h15 et abaissera le drapeau le vendredi 9 août à 11h02.  De cette façon Auderghem contribue non seulement à donner de la visibilité au réseau, mais l'engagement au sein du réseau Maires pour la Paix se concrétise également. 

 

Les 6 et 9 août, il y a exactement 74 ans, les deux villes japonaises étaient victimes d'une attaque à l'arme nucléaire. Deux bombes [Litte boy (Hiroshima) et Fat Man (Nagasaki)] ont détruit deux villes et tué presque immédiatement 140.000 et 70.000 personnes. Avec les maires Matsui et Taue, Auderghem veut réfléchir à ce qui est arrivé aux deux villes japonaises et de se joindre à elles pour appeler la communauté internationale à faire d'urgence des efforts pour parvenir au désarmement nucléaire mondial. Aujourd'hui, le monde possède encore quelque 15.000 armes nucléaires qui ont en moyenne 30 fois plus de puissance que les bombes qui ont été déployées il y a 74 ans.

 

Plus d'informations sur Maires pour la Paix et l’initiative :