News

Retour aux news

Un nouveau plan régional de Mobilité : de nombreuses implications pour Auderghem

 

L'enquête publique se déroule du 17 juin au 17 octobre

 

GoodMove , le nouveau plan régional de mobilité 2020-2030, sera soumis à l’ enquête publique du 17 juin au 17 octobre prochain . Un enjeu crucial pour l’avenir des Bruxellois avec des implications très importantes pour les Auderghemois.

GoodMove est le nom du nouveau plan régional de mobilité. Celui-ci fixe plusieurs objectifs chiffrés à  atteindre à l’horizon 2030 : réduire de 24% l’utilisation de la voiture, quadrupler le nombre de déplacements à vélo ou encore renforcer de façon significative l’offre de transports en commun.

A côté de ces objectifs généraux, GoodMove énonce une série de principes qui auront un impact non négligeable sur le plan local. “ Les enjeux du plan GoodMove sont majeurs pour notre commune et il est vraiment utile pour les Auderghemois de s’informer et de réagir à l’enquête publique ”, prévient la bourgmestre faisant fonction.

Parmi les projets du plan GoodMove, on trouve notamment la requalification de la E411 et du viaduc Herrmann-Debroux, la création d’un parking de dissuasion à l’entrée de ville ou encore l’extension de la ligne de tram n°8 jusqu’à l’Adeps. Moins spectaculaire, le transfert de certaines voiries régionales en voiries de quartier aura également des conséquences importantes. " Cela signifie que la chaussée de Wavre ou encore la chaussée de Tervuren pourraient bénéficier d'aménagements laissant plus d'espace pour les piétons et les cyclistes avec une vitesse limitée à 30 km/h ", explique l'échevin de l'Espace public.

 

Le plan GoodMove est consultable en ligne et à la Maison communale. Les avis doivent parvenir à la Région avant le 17 octobre .