News

Retour aux news

Voitures partagées - Auderghem appuie sur le champignon


"La station Cambio à Herrmann-Debroux était l'une des toutes premières en Belgique. Elle est aujourd'hui celle qui rencontre le plus de succès à Bruxelles".

Pour l'échevin de la Mobilité, c'est une évidence : la voiture individuelle va perdre de plus en plus de terrain. "Après des débuts assez confidentiels, on constate aujourd'hui que le pari de la voiture partagée était le bon. Les jeunes générations de conducteurs s'approprient le concept". Auderghem a donc décidé de s'engager résolument dans ce mode de mobilité alternative. "On compte aujourd'hui trois stations de voitures partagées à Auderghem. A la fin de l'année, nous en aurons sept, réparties essentiellement dans le centre et le haut de la commune. En parallèle, nous étudions de nouvelles implantation dans les autres quartiers. Notre objectif est d'aboutir à une quinzaine de stations en 2018".

La commune est par ailleurs en train d'analyser la possibilité de déployer un réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques. "Le basculement vers la motorisation électrique est en route. Nous voulons qu'Auderghem soit à la pointe et anticipe cette évolution majeure".

 

Voir aussi : Se déplacer autrement