Administration & politique

Question écrite de Monsieur Christophe Magdalijns (LB - Défi) relative à la propagation non intentionnelle d’espèces exotiques envahissantes

LE COLLÈGE,
Vu la Nouvelle loi communale, les articles 84 et 84bis ;
Vu le Règlement d’ordre intérieur du Conseil, les articles 55 à 60 ;
Considérant ce qui suit :
Le 03.05.2022, Monsieur Christophe Magdalijns a transmis par e-mail une question écrite à Madame Sophie de Vos, Bourgmestre :
Mesdames et Messieurs membres du Collège des Bourgmestre et Echevins,
Madame l’Echevine,
Du 1er mars 2022 au 29 avril 2022 inclus, le Service Public Fédéral Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement organisait une consultation publique sur le projet de plan d'action national sur les voies prioritaires d'introduction et de propagation non intentionnelles d'espèces exotiques envahissantes de la liste de l’Union en Belgique. Ce plan est requis par la législation européenne.
La propagation des espèces exotiques envahissantes constitue une des causes majeures d’atteinte à la biodiversité. Elle entraîne des impacts importants sur les écosystèmes mais aussi sur la santé humaine et sur l’économie.
La Commune d’Auderghem est particulièrement touchée par cette question comme en atteste les observations réalisées par Bruxelles Environnement. Par le passé, les autorités communales s’étaient par exemple engagées dans des opérations visant à limiter la présence des ouettes d’Egypte ou des bernaches du Canada qui prospèrent chez nous vu le nombre d’espaces verts et de pièces d’eau situés à Auderghem.
Mes questions sont les suivantes :
  • Quelles sont les actions entreprises par le Collège depuis son arrivée en matière de lutte contre les espèces exotiques envahissantes ?
  • Le Collège entretient-il des contacts avec la Région de Bruxelles-Capitale au sujet de la propagation des espèces exotiques envahissantes, dans le but par exemple de mener des actions conjointes ?
  • La Collège a-t-il pris des initiatives en rapport avec la consultation publique sur le projet de plan d'action national sur les voies prioritaires d'introduction et de propagation non intentionnelles d'espèces exotiques envahissantes de la liste de l’Union en Belgique ? (information, participation, émission d’un avis, …)
Je vous remercie d’avance pour vos réponses,
Le 3 mai 2022,
Christophe Magdalijns
Le 25.05.2022, Monsieur Alain Lefebvre, Échevin a répondu comme suit : 
Concernant la faune, notre politique actuelle consiste à prendre en charge, en cas de signalements, les individus appartenant à une espèce exotique envahissante, telle que la tortue de Floride, et de les extraire de leur milieu lorsque cela est possible, en les emmenant notamment au Centre de soins pour la faune sauvage de la LRBPO. 
Il est néanmoins important de rappeler que les espèces exotiques envahissantes se regroupent principalement dans les grands espaces verts de la commune, qui sont gérés par Bruxelles Environnement. Il serait d’ailleurs nécessaire qu’une action conjointe Commune/Bruxelles Environnement soit menée pour éviter des déplacements de populations sur le territoire communal, par exemple via le contrôle de la reproduction ou la manipulation des habitats. Nous espérons, à ce propos, que le Projet de plan d’actions national visant à lutter contre l'introduction et la propagation d'espèces exotiques envahissantes nous donnera l’occasion de mettre en place ces actions conjointes.
En ce qui concerne la flore, nous avons (heureusement) très peu d’endroits impactés par les espèces invasives exotiques, hormis la zone boisée de la Plaine de la Houlette concernant la renouée du Japon. Les moyens actuels permettent difficilement de pouvoir éradiquer sa présence sans devoir déployer des moyens colossaux. De plus, cette intervention ne pourra pas se faire sans perturber complétement l’écosystème mis en place depuis de nombreuses années. Notre intervention consiste actuellement à essayer de contenir sa progression, via les moyens proposés par la Région tels que le fauchage plusieurs fois par an.
Le Collège entretient régulièrement des contacts avec la Région de Bruxelles-Capitale, largement en ce qui concerne la gestion des espaces verts mais sans focaliser spécifiquement l’tattention sur la gestion des espèces exotiques envahissantes. Les services communaux suivent régulièrement des formations proposées par Bruxelles Environnement dans le cadre de la gestion des espaces verts, et s’attachent à appliquer les propositions de la région en la matière. Néanmoins, une action conjointe est déterminante pour éradiquer efficacement les espèces exotiques envahissantes du territoire communal. Actuellement, aucune action n’est menée dans ce sens. 
La commune a informé la population auderghemoise du projet de Plan national de lutte contre les espèces exotiques envahissantes via les canaux de communication dont elle dispose. L’enquête publique a été relayée sur le site de la commune. La phase d’enquête publique s’étant en partie déroulée à la même période que l’enquête publique relative au programme de réduction des pesticides 2023-2027, le Collège a décidé de donner son avis sur le programme de réduction des pesticides en date du 15/02/2022. Le Collège n’a pas eu de remarque particulière à formuler concernant le Projet de plan d’action national visant à lutter contre l'introduction et la propagation d'espèces exotiques envahissantes, ayant un avis globalement favorable.
PREND ACTE
  • de la réponse à la question écrite
  • de la publication de la question et de la réponse, après traduction, sur le site internet communal