Administration & politique

Question orale de Madame Nathalie Wyns (Liste Citoyenne 1160) sur le bâtiment sis 1580-1582 chaussée de Wavre

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins, Monsieur le Président du Conseil,

Chers collègues,

Il y un presqu’un an, jour pour jour, nous votions pour l’acquisition du bâtiment sis chaussée de Wavre 1580-1582.

Fin août 2019, un pv de collège reprenait ceci :

Vu que la Régie foncière désire acquérir l’immeuble situé 1580/1582 chaussée de Wavre ;

Vu le mauvais état dans lequel il se trouve, il y a lieu de rénover ce bâtiment et de désigner un architecte pour cette rénovation ;

Vu que des crédits sont disponibles au budget d’exploitation de la Régie foncière ;

Vu le cahier spécial des charges de marché de services d’architecture établi à cet effet ;

DECIDE :

d’approuver le cahier spécial des charges pour la désignation d’un architecte chargé de la rénovation du bâtiment situé 1580/1582 chaussée de Wavre ;

de faire choix de la procédure négociée sans publicité ;

Je me permets donc de vous poser les questions suivantes :

  1. Le bien appartient-il oui ou non à la Régie foncière D’Auderghem ?

  2. Quel est le bureau d’architecture chargé du dossier et quel en est le statut ?

  3. Quel est le projet de la commune pour le bâtiment et le terrain à l’arrière ?

  4. Sauf erreur, un garagiste utilise actuellement le terrain à l’arrière pour stocker des véhicules. Y a-t-il eu une analyse des sols, soit faite par la Région avant la proposition d’achat faite à la commune ou soit par la commune depuis l’année passée ? Y aurait-il une pollution des sols ?

Je vous remercie pour votre réponse.

Nathalie WYNS, conseillère communale pour la Liste Citoyenne 1160

  • Réponse de Monsieur Didier Gosuin, Bourgmestre

Le bien en question n’appartient pas encore à la Régie foncière d’Auderghem. Le processus est en cours de finalisation. Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale doit encore officiellement approuver l’aliénation des deux parcelles.

J’ai personnellement écrit au Ministre-Président pour que ce dossier puisse être accéléré.

Vu le retard pris au niveau de la Région, la vente ne pourra se faire que début 2020.

Vu que le bien ne nous appartient pas à ce jour, il nous est impossible d’avoir déjà désigné un bureau d’architecte.

Le projet est toujours le même que celui déjà expliqué devant le conseil communal, à savoir un projet de nouveaux logements de la Régie foncière. 

Il n’y a pas encore eu d’analyse de sol faite par la Région. Le dossier doit être analysé par Bruxelles-Environnement.