Administration & politique

Question orale de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-Open VLD) à propos du ramassage des poubelles

Monsieur le Bourgmestre,
Chers Collègues,
Ces dernières semaines, des riverains se plaignent régulièrement du fait que leur rue ou une partie de leur rue a été « oubliée » par le service de ramassage des poubelles de Bruxelles-Propreté. Il semble que les services de Bruxelles-Propreté règlent assez rapidement le problème quand ils en sont avertis. Il reste que ce service n’est manifestement pas performant puisque c’est aux riverains de prendre la peine de les alerter.
Mes questions sont les suivantes :
  1. Les services communaux n’effectuent-ils aucune ronde pour constater l’état de propreté et d’entretien des rues ? Ne pourraient-ils pas se charger d’alerter Bruxelles-Propreté ?
  2. Combien de demandes vous sont-elles parvenues par fix my street et quelle a été la réponse donnée par les autorités communales ?
  3. Question corollaire : comment sont organisées les tournées de ramassage ? Dans mon quartier, et il n’est pas le seul, on commence (très tôt le matin) par les sacs jaunes – les seuls qui pourraient rester toute la journée sur le trottoir sans causer de nuisances olfactives –, ensuite les sacs blancs et finalement, à une heure indéterminée les sacs bleus et les sacs oranges. Pour rappel, les sacs oranges contiennent les déchets organiques qu’il serait plus hygiénique d’emporter le plus rapidement possible.  Quelle est la quelle logique qui préside à ces tournées et la commune n’y a-t-elle vraiment pas son mot à dire?
Je vous remercie.
Jeremy Van Gorp et Martine Maelschalck, conseillers communaux MR-Open VLD
  • Réponse de Madame Sophie de Vos, Echevin
Je vous remercie pour votre question même si son contenu a fortement heurté notre personnel de la voirie qui fait des rondes dans la commune 7/7 jours avec jusqu’à 4 véhicules différents : quoique certains en pensent, Auderghem est une des communes les plus propres de  Bruxelles grâce à notre personnel mobilisé tous les jours de l’année et je profite encore de l’occasion pour saluer ce travail plutôt que de le dénigrer.
Lors de ces tournées quotidiennes, nous vidons toutes nos poubelles et ramassons systématiquement les dépôts clandestins et autres déchets se trouvant sur le parcours.
Les tournées sont par nature communales et notre équipe sur le terrain ne voit pas forcément les déchets se trouvant en voirie régionale. Ce n’est donc pas à leur niveau que la communication avec l’ABP se fait et ce n’est pas leur job.
Au niveau du service, nous sommes par ailleurs très rapidement prévenus de l’existence de tels déchets ou dépôts et prévenons dès lors l’ABP. Nous pouvons aussi compter sur vos photographes –reporters spécialisés dans les réseaux sociaux.
La plupart du temps cependant, nous agissons directement en lieu et place de l’agence  et pallions  ses manquements car les riverains ne comprennent pas qu’une voirie est propre et l’autre souillée et les temps de réaction de l’APB sont bc plus longs que les nôtres. Fix my street est complémentaire à d’autres canaux d’information mais tous les incidents  déclarés par les citoyens dans la rubrique propreté publique de Fix my street sont envoyés à Bxl Propreté, via l’application Pro net sur laquelle nous avons aussi un accès. Nous y traitons donc les cas communaux et bien souvent aussi les cas régionaux car notre réactivité est bc plus importante que celle de l’ABP comme signalé plus haut.
Ceci dit, bien souvent les problèmes sont réglés avant même que les citoyens ne les signalent sur fix my street.
En ce qui concerne l’organisation des tournées : elle relève  exclusivement de l’ABP, nous n’avons pas notre mot à dire, même pas en ce qui concenre les jours de la semaine  (nous nous passerions du samedi et de ses tournées matinales) mais la gestion est régionale. Vous dites que l’on commence chez vous  par les sacs jaunes : je vous fais une confidence… chez moi on commence par les sacs blancs ! Logique il faut bien commencer quelque part et ce ne sont pas les mêmes camions qui ramassent les différents sacs.
Nous avons une réunion trimestrielle avec eux lors de laquelle nous listons les problèmes et enfonçons le clou à chaque reprise sur les problèmes liés au fini/fini : les camions se dépêchent de terminer leurs tournées POUR RENTRER AU PLUS TÔT, ce qui engendre des conduites dangereuses, des éventrations de sacs non ramassés… (nous passons systématiquement derrière BXL Propreté pour nettoyer les traces de leur passage). Point positif quand même : les cas particuliers sont de plus en plus souvent  intégrés par BXL Propreté – exemple : passage avec des camions de plus petits tonnages dans les rues très étroites.
Notre service exemplaire a comme corollaire qu’Auderghem est réputée très propre auprès de l’AbP qui va même jusqu’à retirer des agents des équipes d’Auderghem en faveur d’autres communes lors d’absences  de leur personnel.