Administration & politique

Question orale de Madame Vanessa Rigodanzo (PS) : Ancienne résidence du Parc des Princes

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins,
Chers collègues,
Les derniers résidents du home Résidence du Parc des Princes (avenue Jean Van Horenbeeck 192, 1160 Auderghem) ont quitté l’établissement fin 2019.  Depuis le bâtiment est inoccupé et suscite des craintes auprès des riverains quant à sa future exploitation.
Je souhaite avoir des éclaircissements sur les éléments suivants :
  • Pouvez-vous m’indiquer si vous avez connaissance d’un projet pour ce bâtiment ?
  • Avez-vous eu des contacts avec le propriétaire quant à l’avenir de ce bâtiment ?
  • Pouvez-vous me préciser le régime urbanistique auquel est soumis le bien et quel type d’équipement peut-il accueillir ?
Je vous remercie pour vos réponses.
Vanessa Rigodanzo
Conseillère communale PS
  • Réponse de Monsieur Alain Lefebvre, Echevin
Madame la Conseillère communale,
Nous sommes bien informés du fait de ce déménagement vers une nouvelle implantation à Anderlecht. Notre Résidence Reine Fabiola a d’ailleurs accueilli quelques résidents ne désirant pas s’éloigner d’Auderghem.
Durant l’année dernière, j’ai eu un contact avec le propriétaire des lieux qui m’a indiqué s’interroger sur l’affectation future de son bien. Il le fait sans précipitations vu que le bail actuel n’est pas arrivé à son terme. D’un contact récent, je retiens que le propriétaire se déclare attaché aux caractéristiques de l’immeuble qui nécessite toutefois des mesures de rénovation et de mise aux normes. Il n’envisage actuellement pas de le mettre en vente.  Il privilégie une location à long terme.
Aucune demande de renseignements urbanistiques ne nous a été adressées durant ces derniers mois.
Au PRAS, la propriété est affectée à des équipements d’intérêts collectifs et de services publics. Avant la maison de repos, il hébergeait un établissement de protection de la jeunesse.
Moyennant mesures particulières de publicité, ces zones peuvent également être affectées aux logements.
Le bien n’est inclus dans aucun PPAS ou permis de lotir. Il ne fait pas l’objet de protection en matière de patrimoine.
Le PRAS précise la notion d’Equipement d'intérêt collectif ou de service public :
« Construction ou installation qui est affectée à l'accomplissement d'une mission d'intérêt général ou public, notamment les services des pouvoirs locaux, les immeubles abritant les assemblées parlementaires et leurs services, les équipements scolaires, culturels, sportifs, sociaux, de santé, de culte reconnus et de morale laïque.
Sont également considérés comme de l'équipement d'intérêt collectif ou de service public, les missions diplomatiques, les postes consulaires de carrière des Etats reconnus par la Belgique ainsi que les représentations des entités fédérées ou assimilées de ces Etats.
Sont exclus les locaux de gestion ou d'administration des autres services publics. »