Administration & politique

Question orale de Madame Stéphanie Paulissen (DéFI) : La gestion des sans-abri en période de grand froid.

Monsieur le Président,
Mesdames Messieurs les Échevin·e·s,
Monsieur le Bourgmestre,
Cher·e·s Collègues,
Ce début de mois de février était marqué par un retour fulgurant de la neige et des températures négatives qui l’accompagnent, jusqu’à -8 en Région Bruxelloise avec un ressenti de -13 degrés certaines nuits, voire plus. Il n’avait plus fait aussi froid depuis près de 10 ans.
Loin de moi l’idée de jouer à miss météo mais je m’inquiète. En effet, si la plupart de nos citoyens peuvent compter sur la chaleur de leur foyer, ce n’est malheureusement pas le cas de tous.
Médecins du Monde, la Plateforme citoyenne BxlRefugees et Médecins sans frontières dénoncent le manque de place dans les lieux d’accueil régionaux. La SNCB a pu donner accès à 5 gares réparties dans le pays pour permettre aux sans-abris un peu de répit.
Au niveau local, certains bourgmestres se sont engagés sur des voies délicates jusqu’à l’arrestation des récalcitrants.
Dès lors, questions sont les suivantes :
  • Quels dispositifs ont été mis en place par la Commune pour venir autant que faire se peut en aide aux plus démunis, particulièrement les personnes qui dorment dehors ?
  • Des locaux sont-ils mis à disposition ?
Je vous remercie pour vos réponses.
Stéphanie PAULISSEN
Conseillère communale - DéFI
Réponse de Jeannine Crucifix, Échevine :
Madame la Conseillère,
Merci pour votre question.
Suite à la vague de froid glacial qui a frappé la Belgique durant la semaine du 9 février au 17 février 2021, le bourgmestre dans l’objectif de garantir la sécurité et d’offrir de l’aide aux personnes dans le besoin  a pris un arrêté ordonnant de procéder aux mesures administratives de protection des personnes sans–abri.
Le service Prévention au travers des éducateurs de rue ont été à la rencontre de toutes les personnes connues sans-abri sur la commune pour proposer un hébergement  au sein de la Maison des Jeunes d’Auderghem.
Cet hébergement a été réalisé  en 3heures de temps grâce à l’intervention de la Croix-Rouge d’Auderghem qui a mis tout le matériel nécessaire à disposition de cet hébergement ainsi que les vivres pour élaborer des repas.
Deux éducateurs de la MJA ont assuré les nuits dès 18H et ce durant 5 jours.
La police durant les nuits amenait les personnes en difficultés .Aucune contrainte n’était appliquée donc plusieurs sans-abri ne sont pas restés et sont repartis.
Ce dispositif prouve que la solidarité existe bien à Auderghem. Des repas chauds ont été confectionnés par un réseau de citoyens et ce tous les soirs.
Une personne émanant du CPAS d’Auderghem qui était hébergé par celui-ci à l’hôtel des Trois Fontaines est venu passer toutes les soirées pour partager les repas.
Une personne sans-abri a sollicité de l’aide actuellement pour tenter de sortir de sa précarité et est suivi actuellement par le Service d’Action Sociale, le CPAS d’Auderghem et le CPAS de Schaerbeek.