Administration & politique

Question orale de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-OpenVLD) relative au covoiturage

Durant la campagne électorale la commune d’Auderghem, le Chirec (Centre Hospitalier Interrégional Edith Cavel) et le Carrefour d’Auderghem ont annoncé la création d’une communauté potentielle de 3.000 covoitureurs au travers de leur abonnement à l’application de covoiturage Kowo.
Le collège peut-il expliquer où en est la procédure ? Quels sont les premiers résultats de sa mise en application ?
  • Réponse de Madame Elise Willame, Echevine
Monsieur Van Gorp,
KOWO est une application mobile et web qui organise et motive le covoiturage pour et entre les entreprises.
Cette application a été proposé gratuitement aux fonctionnaires de l’Administration Communale d’Auderghem et du CPAS, aux employés du CHIREC ainsi qu’aux employés de Carrefour. 
L’application KOWO permet en quelques clics, de trouver une ou plusieurs personnes faisant tout ou une partie d’un même trajet. En cas de défaillance du co-voitureur, l’application offre une « assurance retour » qui garantit le retour à domicile. 
Cette application a été proposée à l’Administration communale et au CPAS dans le cadre de la semaine de la mobilité, en septembre 2017. Une séance d’information s’est d’ailleurs tenue au Penthouse le 18 septembre 2018. 
Les premiers retours furent assez positifs, en particulier au chirec. Ici en interne nous avons fait face à une difficulté de « matching » entre l’offre et la demande : trop de demandes de voyages « passager », pas assez de demandes de voyages « conducteurs ». Cette tendance a aussi été constatée au Carrefour.  Force est de constater que le covoiturage fait encore l’objet de nombreux blocages psychologiques et que les efforts de pédagogie à déployer sont encore immenses. L’arrêt de la voiture individuelle, quand il est envisagé, ne l’est pas encore pour partager sa propre voiture mais pour se faire conduire !
Depuis ma prise de fonction, j’ai tenté à plusieurs reprise de joindre la personne responsable de cette application sans succès. Mme de Vos a eu plus de chance que moi et a pu obtenir l’information suivante par mail : la société mère se porte mal. Il est donc probable que ce service s’arrête. 
Il m’est donc difficile de vous donner d’autres information sur sa mise en application et même sur sa viabilité. 
Néanmoins, la majorité n’abandonne pas l’idée de trouver un autre prestataire qui propose des service de covoiturage pour l’Administration mais aussi pour d’autres entreprises. Je serai donc vigilante à toute autre projet de cette nature et vous invite à m’informer si vous deviez en avoir de votre côté.