Administration & politique

Question orale de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-OpenVLD) relative aux boîtes aux lettres bpost

Madame la Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins, Monsieur le Président du Conseil,
Chers Collègues,
En décembre 2018, bpost a annoncé une réorganisation de l'emplacement de ses boîtes aux lettres dans les rues de toutes les communes de Belgique. Selon des articles parus dans la presse (voir ci-dessous), les raisons de cette réorganisation sont une diminution de l'usage des boîtes aux lettres par les habitants (parfois seulement 6 lettres par levée), l'ouverture de points poste et le fait que la dernière réforme date déjà de 15 ans, entraînant la nécessité d’opérer une mise à jour.  
Pour Auderghem, selon nos informations, cela signifie la disparition d’un tiers des boîtes aux lettres, leur nombre passant de 31 à 20, soit une diminution de 32%. On reviendrait ainsi d'une boîte aux lettres pour 1.088 habitants à une boîte pour 1.607 habitants. Les emplacements concernés sont: Avenue Hermann Debroux 1, Boulevard des Invalides 144, Avenue Joseph Chaudron 48, Avenue Louis Dehoux 25, Avenue René Stevens 7, Avenue  du Gardon 7, Chaussée de Wavre 1520, Val Duchesse 3, Avenue Guillaume Van Nerom 32, Avenue des Ablettes 28.
Il était prévu que bpost informe les communes qui pouvaient alors émettre des commentaires afin de remédier à la situation dans un quartier/rue si nécessaire.  
Voici donc nos questions: 
  • La commune a-t-elle été informée par bpost? 
  • Quel était le taux d’utilisation des boîtes vouées à disparaître?
  • La mesure est-elle en adéquation avec le caractère démographique des rues/quartiers concernés?
  • La commune a-t-elle estimé nécessaire de faire part de remarques à bpost, l’a-t-elle fait et si oui, quels ont été les résultats?
  • Selon notre analyse, les quartiers du bas du Transvaal, des Pêcheries et des Invalides sont fort impactés par la proposition. Des alternatives sont-elles bien prévues? Si oui, lesquelles ?
Selon bpost, l’opération doit être clôturée pour la fin du mois de mars 2019. Nous espérons donc que, si elle l’a estimé nécessaire, la commune a déjà réagi auprès de la poste.  
  • Réponse de Madame Sophie de Vos, Bourgmestre f.f.
Oui la commune a reçu une lettre du « manager Public Affairs » de Bpost pour nous informer de cette diminution. 10 boite sur 31 sont concernées. Concernant l’adéquation avec les quartiers, Bpost affirme que 90% des citoynes garderont en milieu urbain une boite aux lettres dans un rayon de 500m. En portant sur une carte les boites restantes. Cette dernière affirmation ne nous est pas apparue comme allant de soi et nous avons donc écrit à Bpost pour qu’ils nous apportent plus de certitude à ce sujet.