Administration & politique

Question orale de Monsieur Matthieu Pillois (LB) à propos de la pollution aux hydrocarbures à Rouge-Cloître

Le samedi 02 février dernier, suite au constat d’un garde forestier, les pompiers de Bruxelles ont dû intervenir pour de la pollution par hydrocarbures dans les étangs 1 et 2 du domaine du Rouge Cloître. Grâce à cette intervention rapide du garde forestier et des pompiers, une pollution des étangs piscicoles a pu être évitée.
Suite à l’incendie qui a détruit le chalet en bois du club de pétanque installé sous le Viaduc Herrmann-Debroux, la commune d’Auderghem avait demandé à la Région de construire un dispositif (étang) visant à éviter que ce genre de pollution ne puisse se produire. Malheureusement, cette demande est restée sans suite de la part des autorités régionales. 
  • Qu’en est-il de la situation aujourd’hui ?
  • L’origine de la pollution a-t-elle été établie ?
  • Quelle stratégie le Collège souhaite-t-il mettre en place afin de remédier définitivement à ce problème qui pourrait se reproduire vu la proximité entre les étangs et l’E411 ?
  • Réponse de Madame Sophie de Vos, Bourgmestre f.f.
Je vous confirme avoir alerté le garde-forestier de garde en date du samedi 02.02.2019 après avoir vu un message sur Facebook posté par un promeneur craignant à juste titre une pollution aux hydrocarbures.
La rapidité de réaction de tout le monde a permis une pollution fort limitée heureusement. Ce qui est moins heureux est la façon dont j’ai été informée du problème.
Concernant le niveau de pollution des étangs, je suis toujours en attente de réponses de Bruxelles Environnement. Sachez que sur leur site on trouve une information partielle, en tous cas au niveau du Roodkloosterbeek, le ruisseau qui prend sa source en forêt de Soignes, traverse le site de Rouge-Cloître et se jette dans la Woluwe après avoir traversé les 5 étangs.
Par le passé nous avons fait pression auprès de l’administration de l’aménagement du territoire et du logement (aujourd'hui Urban.brussels ou BDU) pour qu’ils dressent PV à l’encontre de l’AED (aujourd'hui bruxelles Mobilité), titulaire du permis.
Aujourd’hui, la commune a dressé 2 PV’s à l’encontre du ministère de la RBC (1) pour non respect  du permis de reconstruction du viaduc dans lequel il était clairement indiqué la construction d’un bassin de rétention et (2) pour pollution des eaux aux hydrocarbures.
Rapport a été demandé à l’IBGE également concernant l’origine précise de la pollution. Ce rapport ne nous est pas encore parvenu.
En fonction des résultat de ce rapport et des suites données aux PV’s nous envisagerons quelles suites donner à cette affaire (action en cession environnementale par ex).