Administration & politique

Question orale de Madame Nathalie Wyns (Liste Citoyenne 1160) sur la participation citoyenne

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins, Monsieur le Président du Conseil,
Chers collègues,
Dans le P.V. du collège du 3 décembre dernier, je constate que la commune a, dans le cadre de la participation citoyenne, décidé de recourir et promouvoir l’application Fluicity.
Bien que nous soutenions cette démarche et dans un premier temps l’utilisation d’une application permettant un dialogue, un échange, il nous semble essentiel que la commune aille plus loin que la simple mise en place de ce nouveau processus.
Etant donné qu’à ce jour, vous n’avez pas communiqué sur les différents projets que vous désirez mettre en place, je me permets de vous de vous poser les questions suivantes :
  1. Allez-vous prévoir une charte de la participation citoyenne comme la fait la ville de Bruxelles ?
  2. Si oui, y a-t-il un véritable engagement concret de la commune quant à la prise en compte des sujets/demandes qui remporteront le plus de votes dans l’application Fluicity ? Savoir une ou des réunions avec des citoyens sur le sujet en question ? Et ce de manière régulière ?
  3. Ne redoutez-vous pas que Fluicity ne devienne simplement une 2eme page FB « Auderghem ma commune » ?
  4. Pour quelles raisons avez-vous choisi cette application ?
Je vous remercie pour votre réponse.
Nathalie WYNS, conseillère communale pour la Liste Citoyenne 1160
  • Réponse de Madame Sophie de Vos, Echevin
Plusieurs éléments ont déjà été présentés à l’occasion du vote sur le règlement relatif à l’Assemblée des Habitants et sur le Budget Partagé. Je ne les répèterai pas ici. La commune ne fera pas la promo de l’application : cela se fera en marque blanche, donc aux couleurs de la commune et pas de l’entreprise Fluicity, comme spécifié dans le CSC.
Oui il y aura un réel engagement concret quant à la prise en compte des demandes.
La plateforme est UN DES outil dans l’ensemble des processus de participation que nous allons mettre en place. Bien entendu, il n’y aura pas que du « on line » mais également des réunions en présentielle avec des facilitateurs externes neutres et expérimentés. C’est pour cela que nous proposons la création d’une Assemblée des habitants.
Non, la plateforme n’est pas réseau social. Son objectif est de permettre l’idéation et le partage d’idée et de projet, ainsi que le vote.
L’offre de Fluicity répondait parfaitement aux exigences du CSC.
Par rapport aux autres prestataires, Fluicity avait un plus :
  • Possibilité d’identifier dès la page d’accueil son quartier
  • Propose des mécanismes d’intelligence collective pour la co-construction des projets.