News

Retour aux news

Auderghem future "commune du commerce équitable"

 

5 des 6 critères nécessaires sont déjà validés

 

Auderghem s’apprête à rejoindre le mouvement des « communes du commerce équitable ». Cette campagne, portée par Oxfam-Magasins du Monde, Miel Maya Honing et Fairtrade, a déjà récompensé plus de 1800 municipalités dans le monde.

Juste rétribution des producteurs, conditions de travail décentes, respect des normes environnementales et de l’égalité hommes-femmes…

"Si tout le monde à une idée plus ou moins précise du concept, peu de gens savent en revanche ce qu’est une commune du commerce équitable", reconnaît Olivier Niyonzima, Président du comité de pilotage. "Pour simplifier on peut dire que c’est avant tout une commune qui éveille les consciences de ses citoyens à un commerce juste et respectueux des producteurs. Pour obtenir le titre, elle doit donc prouver par des chiffres, l’intégration, la consommation et la vente de produits issus du commerce équitable sur son territoire".

Sur ce point, 5 des 6 critères nécessaires à l’obtention du titre sont déjà remplis. "L’administration communale consomme déjà du café et du lait issus du commerce équitable, les prestataires qui livrent les cantines des écoles communales utilisent aussi ce type de produits et, à l’heure actuelle, nous avons déjà recensé une dizaine de commerçants/restaurateurs qui en vendent".

Tous les indicateurs sont donc au vert. Ne reste plus que l’organisation d’une opération de sensibilisation grand public pour faire carton plein. "Nous avions programmé de faire une balade gourmande autour de ces produits en octobre dernier mais elle a dû être annulée pour les raisons que nous connaissons tous. Nous remettrons cet événement sur pied à l’automne si les conditions sanitaires le permettent".

Au-delà du titre, cette campagne est aussi un excellent moyen de rappeler à tous qu’un petit geste chez nous peut avoir un bénéfice considérable ailleurs.