Administration & politique

Question écrite de Monsieur Didier Molders, conseiller communal (LB) : Statue de Léopold II

LE COLLÈGE,
Vu la Nouvelle loi communale, les articles 84 et 84bis ;
Vu le Règlement d’ordre intérieur du Conseil, les articles 55 à 60 ;
Vu l'arrêté n°2020/003 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale de pouvoirs spéciaux relatif au fonctionnement des organes communaux dans le cadre de la crise sanitaire COVID-19 ; 
Considérant ce qui suit :
Le 12.06.2020, Monsieur Didier Molders a transmis par e-mail une question orale à Monsieur Christophe Magdalijns, Président du Conseil communal et à Monsieur Etienne Schoonbroodt, Secrétaire communal.
Monsieur le Président,
Monsieur le Bourgmestre,
Chers collègues,
Comme beaucoup de citoyens, je suis interpellé par l’action menée par des activiste sur la statue de Léopold II située au boulevard du Souverain, durant la nuit du 11 juin 2020. Cette statue à été déboulonnée et saccagée par une poignée d’activistes masqués sous l’œil des caméras de la RTBF.
Je suis le premier à souhaiter qu’un travail d’histoire soit fait par un collège d’experts tant Congolais que Belge afin de nous permettre de comprendre l’Histoire et de la contextualiser. Auderghem est une commune ouverte au dialogue et respectueuse des différences.
Je déplore néanmoins cet acte et vous demande :
  • Qu’est-ce qui a motivé en son temps, un conseil communal à délibérer sur l’installation de cette statue ?
  • La commune va-t-elle porter plainte contre les activistes responsables de cet acte ?
  • La commune va-t-elle interpeller la RTBF pour son positionnement dans la couverture de cet acte de vandalisme ?
  • La commune va-t-elle interpeller le Gouvernement Fédéral afin de mettre en place une réflexion de fond pour donner un message identique à nos citoyens concernant les lieux évoquant notre passé colonial ?
  • La commune va-t-elle restaurer et remettre en place la statue dans le plus bref délai ?
En vous remerciant pour vos réponses,
Didier Molders
Conseiller communal LB
Le 17.06.2020, Monsieur Didier Gosuin, Bourgmestre a répondu comme suit :
La décision d’installer cette statue date de l’après-guerre. Nous allons interroger le cercle d’histoire afin d’obtenir une information la plus complète possible.
La commune d’Auderghem va se porter partie civile. Le juge d’instruction sera chargé de définir les responsabilités actives et passives liées à cet acte de vandalisme.
En ce qui concerne le positionnement de la RTBF, il n’appartient pas à la commune de se positionner sur les responsabilités actives et passives liées à cet acte de vandalisme. Ce travail sera réalisé par le juge d’instruction.
Le 16.06.2020, la commune a interpellé la Première Ministre afin de mettre sur pied dans les plus brefs délais un collège d’experts historiens chargé de contextualiser cette époque coloniale afin que dans tous les lieux évoquant notre passé colonial une même lecture de l’histoire soit proposée à nos concitoyens.
La commune d’Auderghem remettra la statue de Léopold II en place en respectant les délais légaux et lorsque ce travail de contextualisation sera finalisé.
DECIDE
  • de transformer la question orale en question écrite
PREND ACTE
  • de la réponse à la question écrite
  • de la publication de la question et de la réponse, après traduction, sur le site internet communal