Administration & politique

Question orale de Madame Vanessa Rigodanzo (PS) - Interview donnée par l'Echevine de l'enseignement dans le journal de l'Association de parents

Madame la Bourgmestre,
Monsieur le Président,
Madame l'Echevine,
Chers collègues,
Hier soir, dans le cartable de ma fille, j'ai trouvé le document joint en annexe. Il s'agit d'une publication de l'association des parents d'élèves de l'école Pré des agneaux reproduisant une interview de Madame l'Echevine de l'Enseignement.  
Nous avons droit à une photo de sa campagne électorale, des mentions sur sa vie personnelle et surtout à un éloge politique pour son parti.  Il n'est pas fait mention de la majorité mais chaque fois du parti Ecolo-Groen. Nous sommes bien loin du respect des règles en matière de "communications gouvernementales".  
Je comprends le fait que les nouveaux échevins fassent le tour de leurs services - ici en l’occurrence des écoles communales -, rencontrent les acteurs de terrain et écoutent leurs doléances. Si je ne peux que me réjouir que les parents soient enfin écoutés, je ne peux accepter cette manière de procéder.  Même novices dans leurs compétences, les nouveaux échevins désignés sont tous des politiques aguerris par une solide présence au conseil communal, Madame l'Echevine de l'Enseignement y compris.  Elle ne pouvait donc ignorer qu'une interview politique distribuée à l'ensemble des enfants dépasse de loin les règles de neutralité qui s'imposent au sein de nos établissements scolaires.  
Bref, je ne vous cache mon étonnement quant à cette tribune politique distribuée dans les écoles communales.  Par conséquent, je souhaite que nous abordions ce point lors du Conseil de jeudi et, plus particulièrement, les contours de la publicité de l'action des membres du Collège.  Cela me paraît d'autant plus important que, comme vous ne l’ignorez pas, nous sommes dans un entre-deux électoral et les tentations seront sans doute encore grandes pour les membres du Collège de se servir de tout moyen détourné pour faire leur publicité électorale.  
Bonne journée,
Vanessa Rigodanzo
  • Réponse de Madame Elise Willame, Echevine
Tout d’abord, je voudrais relever le fait que votre question met en lumière l’importance que cette majorité, à travers moi, veut accorder aux demandes et besoins des parents des enfants qui fréquentent nos centres scolaires. C’est important. Je vous en remercie et c’est un point sur lequel, j’en suis sure, nous nous retrouverons tous, majorité et opposition.
Merci aussi de saluer la nouvelle démarche que j’ai engagée avec chacune des écoles, comme d’autres de mes collègues dans leurs nouvelles fonctions.
J’aimerais maintenant en revenir aux faits :
Début décembre, les membres de l’association de parents du Centre Scolaire du Pré des Agneaux m’ont contacté afin de rédiger un article et leur permettre ainsi de me présenter ainsi que les projets et enjeux en matière d’enseignement auxquels la future majorité sera confrontée.
Cette interview a été donnée le 4/12, donc avant même l’installation officielle et la prestation de serment de chacun des membres du collège, et ce pour des raisons d’agenda liées à la publication de l’association des parents.
Je vous rejoins sur le fait que l’article mentionnait assez peu la démarche collective quant aux enjeux liés aux écoles. Je tiens donc à vous assurer de l’importance que j’accorde au travail d’équipe et donc à celui de notre majorité. D’ailleurs à l’occasion de votre question orale de la semaine dernière portant sur les tableaux interactifs dans les écoles, j’ai pu mettre en évidence les investissements faits et prévus par la majorité.
Pour conclure, même si j’entends vos remarques et vos craintes sur la mise en danger du principe de neutralité dans nos écoles communales, je peux vous assurer qu’elles sont totalement non fondées.
Notre action commune en tant que majorité soucieuse du bien commun et des règles constitutionnelles en vigueur vous le démontrera au fil des mois et des années bien mieux que l’effet malheureux de cette collision d’agenda avant même la mise en place officielle de la majorité et la réponse que j’apporte aujourd’hui à votre question.
Je suis convaincue que pour vous comme pour nous tous dans ce Conseil, le contenu de l’article et donc les défis auxquels sont et seront confrontées nos écoles demain ainsi que le soutien que nous souhaitons apporter aux équipes éducatives restent les grandes priorités.
Je ne doute pas que nous y reviendrons régulièrement.