Administration & politique

Question orale de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-Open VLD) à propos des parkings payants à Auderghem

Monsieur le Président,
Monsieur le Bourgmestre,
Chers Collègues,
La presse du 8 décembre indique que les parkings de dissuasion Delta (386 places) et Herrmann-Debroux (175 places) – ainsi que d’autres parkings de la Région – deviendront payants à la fin de 2021, une annonce faite par l’agence régionale de stationnement brussels.parking.
Ces deux parkings sont, on le sait, voués à disparaître lorsque le PAD entrera en application. A ce moment, le parking du Carrefour (dont la vocation première n’est pas d’être un site de délestage) devrait être raboté, pendant qu’un nouveau P+R de 800 à 1.500 places serait installé en face de l’Adeps, parallèlement à la mise en œuvre d’une offre de transport en commun (tram 8).
Nos questions sont les suivantes :
  • Quelle est la position de la commune quant au fait de rendre ces deux parkings payants ?
  • Avez-vous été consultés en temps utile par brussels.parking ?
  • Ne craignez-vous pas que les navetteurs ne changent leurs comportements et essaient de se garer dans les rues d’Auderghem qui ne sont pas en zone bleue, compliquant ainsi la vie des habitants de ces rues (qui, pour mémoire, n’ont pas droit à une carte de riverain) ?
  • Plus généralement, ne craignez-vous pas que les mesures de nature à pénaliser les automobilistes et notamment les navetteurs (parkings payants, zone 30 km/h, taxe kilométrique…) n’aggravent la situation de la capitale, déjà durement touchée par l’augmentation du télétravail et l’exode des bureaux ?
  • Avez-vous proposé/envisagé des alternatives face à cette décision ?
Nous vous remercions.
Jeremy Van Gorp et Martine Maelschalck, conseillers communaux MR-Open VLD
Réponse de Monsieur Alain Lefebvre, Echevin :
Cette annonce a été faite sans concertation aucune avec notre commune. Bien évidemment, un tel projet nécessite un permis d’urbanisme.
Nous savons toutefois que cette idée trainent dans les cartons de parking.brussels puisque des demandes de permis d'urbanisme avaient été introduites auprès des services régionaux de l’urbanisme avec le soutien de Monsieur Pascal Smet, ministre de la mobilité de l’époque.
Cela confirme bien que des permis d’urbanisme sont nécessaires.
Nous avions immédiatement réagi au dossier du Parking Cokx/Delta- dossier 16943 – déposé le 20/12/2017 et reçu à Auderghem le 10/1/2018  . Cela nous semblait totalement inapproprié au regard de toute la réflexion en cours pour réaménager la traversée de la commune par les voiries régionales de l’axe de l’E411. La conséquence a été que ce parking n’a jamais été mis à l’enquête publique. Il n’a donc pu être délivré.
La demande de permis pour le Parking Herrmann-Debroux - dossier 17194 – a été déposée le 17/5/2018 et reçue à Auderghem le 12/11/2018. Nous avons réagi - réaction auprès de la région vu développement du PAD et reçu une- injonction de mise à l'enquête publique. Le dossier a été soumis à l’enquête publique du 13/03/2019 au 11/04/2019. J’ai organisé une réunion des riverains au début de l'enquête pour présentation du projet. A la suite de celle-ci et vu nos remarques et celles des riverains, la demande a été retirée auprès de la région par Parking.Brussels le 24/4/1019, la veille de la commission de concertation devant examiner la demande. Le Collège en a été informé le 28/5/2019.
Il existe bien une disposition de l’arrêté pour les travaux dits « de minime importance » prévoit cependant une disposition qui dispense de permis d’urbanisme « les aménagements provisoires de voirie à titre d'essai d'une durée maximale de deux ans ». Pour le parking Cockx/Delta, ce serait illégal vu que le site est affecté en zone d’équipement d’intérêt collectifs. Pour le Parking HerrmannDebroux, ce serait une voie de fait incompréhensible et inadmissible vu ce qui a été évoqué précédemment. Il s’agirait d’une interprétation excessive de la disposition.
Le parking Cockx/Delta est principalement utilisé par des agents de la Stib et de Bruxelles-Propreté devant prendre leur fonction avant que les transports publics soient en service. Ce besoin doit être satisfait. Ce parking ne peut jouer le rôle de P+R. Les études du PAD Delta Herrmann-Debroux l’on bien démontré. Ce serait un non-sens vu sa position en sortie de la commune d’Auderghem. Tous les citoyens, tous les membres de cette assemblée sont clairement d’avis que ce parking soit le plus en amont possible sur cet axe. 
Le parking Herrmann-Debroux joue actuellement de multiples rôles à différents moments. P+R principalement en semaine et en journée, parking pour les centres sportifs et le stade et pour certains riverains en soirée et le week-end. Il convient de préserver ces fonctions. 
Vu la faible desserte actuelle en les transports publics et à l’heure ou Bruxelles-Environnement constate des difficultés d’accès à Rouge-Cloitre et envisage sérieusement, enfin, d’ouvrir un accès piéton au travers du jardin Jean Massart, il convient de maintenir la liberté de stationnement sous le viaduc Herrmann-Debroux.
Le PAD envisage un parking bien en amont à hauteur du stade communal. Son utilité est démontrée. Qu’attend Parking.brussels pour consacrer son énergie à débuter les études de ce projet et pour le faire aboutir ?
Je terminerai en soulignant en outre qu’élever des barrières pour entourer un parking forcément inesthétique est tout à fait contraire à un des objectifs du PAD est de réduire les barrières urbaines au long de cet axe en permettant plus de liaisons entre les quartiers riverains.
Nous sommes donc clairement opposé aux projets de Parking.brussels.