Administration & politique

Question orale de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-Open VLD) à propos de l’accès des voitures au Rouge-Cloître

Monsieur le Président,
Monsieur le Bourgmestre,
Chers Collègues,
La presse (Sud Presse du 14 novembre 2020) s’est fait l’écho de l’impossibilité, dimanche 8 et mercredi 11 novembre, d’accéder en voiture au Rouge-Cloître. Selon vos déclarations, Monsieur le Bourgmestre, il s’agirait d’une initiative de la Région (Bruxelles-Environnement), et non de la commune ni de la zone de police.
Nous comprenons que le beau temps et le confinement ont incité de nombreux promeneurs à fréquenter le site. Nous comprenons aussi que la circulation est difficile dans ce secteur et qu’il faut éviter au maximum d’importants rassemblements de personnes.
Nous regrettons cependant que les promeneurs n’aient pas été avertis et qu’aucune solution de mobilité ne soit proposée aux moins valides qui souhaitent eux aussi profiter de la beauté des lieux. En effet, l’accès au Rouge-Cloître à pied est soit très pentu, soit très long si l’on a du mal à marcher.
Nos questions sont les suivantes :
  • La commune a-t-elle été informée de l’initiative de la Région ? A-t-elle pu donner son avis, qui était apparemment qu’il n’y avait pas de problème dans le secteur ?
  • Si ni la commune ni la police n’ont été informées, ne faudrait-il pas envisager un autre mode de fonctionnement pour éviter que cette situation ne se reproduise ?
  • A plus long terme, quelles solutions la commune envisage-t-elle pour répondre à une double question :
    • Comment régler le problème de la circulation automobile dans ces allées étroites et sur un parking aussi minuscule qu’inesthétique ?
    • Si le parking devait être supprimé ou limité, comment pourrait-on aider les personnes moins valides à accéder au site ?
Nous vous remercions.
Jérémy Van Gorp et Martine Maelschalck, conseillers communaux MR-Open VLD
  • Réponse de Madame Sophie de Vos, Échevine
La commune n’a pas été informée de l’initiative de la Région.
La commune n’a pas pu donner son avis.
Je ne comprends pas votre remarque « qu’il n’y avait pas de problème dans le secteur ».
Oui, il faut envisager un autre mode de fonctionnement, Bruxelles-Environnement l’a promis entretemps.
Pour vos deux dernières questions, je vous renvoie vers Bruxelles-Environnement, que nous avons déjà contacté et à qui nous avons également rappelé qu’il convenait de tenir compte de l’accès au site pour les personnes moins valides.
  • Réponse de Monsieur Didier Gosuin, Bourgmestre
En tant que Bourgmestre, je vous confirme que je n’ai pas été averti de la fermeture de l’accès par les services de Bruxelles-Environnement, gestionnaire du site. Cette situation est extrêmement dommageable car elle a entrainé un report de stationnement parfois sauvage dans les quartiers jouxtant le site. Cette gestion n’est plus acceptable comme la d’ailleurs reconnu Bruxelles Environnement. Ils se sont également engagés à rédiger un protocole sur l’accès au site pour que cette situation ne se reproduise plus à l’avenir. J’y serai particulièrement attentif. Une gestion coordonnée de l’accès en voiture du site est plus que nécessaire. Le lieu est très exigu et doit être bien géré pour assurer que les services de secours puissent en tout temps accéder au site.