Administration & politique

Questions orales de Madame Carinne Lenoir (DéFI), de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-OpenVLD) à propos des cambriolages à Auderghem

Question de Madame Carinne Lenoir

Monsieur le Président,

Madame la Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Echevins

Chers Collègues,

Ces dernières semaines, les témoignages de riverains victimes d'un cambriolage se multiplient sur les réseaux sociaux. Par cambriolage, il faut bien entendu entendre les tentatives et les vols à proprement parlés.

Nous le savons bien les réseaux sociaux peuvent être le vecteur d’un faux sentiment d’insécurité et d’une distorsion de la réalité.

Je me pose donc la question de savoir si cette impression d’un nombre important de cambriolages à Auderghem est corroborée dans les statistiques officielles et si nous constatons une augmentation ou diminution anormale par rapport aux années précédentes. Quelles sont par ailleurs les initiatives communales prises à l’égard des citoyen.ne.s pour contrer cette situation.

Je vous remercie.  

Carinne Lenoir  

Conseillère communale

Question de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck

Monsieur le Président,

Monsieur le Bourgmestre,

Chers Collègues,

Sur les réseaux sociaux, des habitants d’Auderghem ont récemment relaté des faits de cambriolages. Le journal « La Capitale » a récolté des chiffres auprès de la zone de police Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem : quelque 1.000 cambriolages ou tentatives sont enregistrés par an dans la zone, soit trois faits par jour. A Auderghem, une trentaine de cambriolages par mois sont encodés, soit un par jour.

L’an dernier, dans les mêmes circonstances, la question avait été posée à ce Conseil et au Conseil de police et il avait été répondu qu’il y avait chaque année à la même époque une sorte de vague « saisonnière » de cambriolages.

Ce fatalisme ne nous semble cependant pas satisfaisant. La publication de conseils donnés aux citoyens et la prime à la sécurisation des habitations sont certes des réponses mais, à l’heure actuelle du moins, elles ne suffisent pas à endiguer le phénomène.

C’est apparemment aussi l’avis de certains habitants de l’avenue des Meuniers, récemment ciblée par des cambrioleurs, qui ont formé un comité de quartier et communiquent entre eux via un groupe WhatsApp pour surveiller leur environnement, relate le magazine « Bruzz ».

Nous n’allons pas revenir sur les questions statistiques, déjà traitées à plusieurs reprises en Conseil communal et en Conseil de police. En revanche, nous souhaitons aborder le sujet des mesures de prévention, et plus particulièrement des Partenariats Locaux de Prévention (PLP) qui sont, comme vous le savez, « des partenariats entre la police, les citoyens (riverains/ commerçants) et les autorités locales en vue d’améliorer la communication dans la lutte et la prévention de la criminalité au sein d’un quartier déterminé ».

Nos questions sont les suivantes: 

  • Dans la mesure où deux PLP sont en préparation dans la commune d’Uccle, nous en déduisons que leur création est désormais possible dans l’ensemble de notre zone de police. Est-ce le cas ?
  • Avez-vous connaissance de PLP en préparation à Auderghem ?
  • Ne pensez-vous pas, dans la mesure où un système encadré existe, qu’il serait préférable de soutenir la création de PLP dans certains quartiers, plutôt que de laisser les habitants chercher eux-mêmes des solutions, avec tous les aléas que cela comporte ?

Nous vous remercions.

Jeremy Van Gorp et Martine Maelschalck, conseillers communaux MR-Open VLD

Réponse de Monsieur Didier Gosuin, Bourgmestre :

Mesdames les conseillères,

Merci pour vos questions qui vont nous permettre cette année encore d’essayer d’objectiver un sentiment d’insécurité principalement relayé par les réseaux sociaux et la presse.

Les articles de la Capitale et de la Dernière Heure relate en effet une situation que nous connaissons malheureusement chaque année. Oui, durant la période hivernale, l’ensemble des zones de police connaisse une hausse du nombre de cambriolages (tentatives et vols). Les jours sont plus courts, il fait plus rapidement sombre.

Si l’on regarde sur base annuelle nous constatons même une baisse par rapport aux années précédentes à l’exception de 2020. En 2021, nous avons recensé 326 faits. En 2020, 269 mais nous étions dans une période particulière vu les confinements que nous avons connus. En 2019, 415 faits. En 2018, 337. Si je remonte plus loin, en 2015, nous étions à 354 faits.

Dire cela, ne veut pas dire que nous sommes fatalistes et que rien n’est fait comme vous le laissez entendre Madame Maelschalck. C’est un peu trop facile de tenir ce genre de discours et peu reconnaissant du travail effectué tous les jours par nos forces de police et du service de la prévention. 

En effet, la zone de police mobilise fortement l’ensemble de ses services et équipes pour exercer des rondes et des actions préventives dans le cadre de la lutte contre les cambriolages. Le service techno-prévention est également fort sollicité. Les conseils aussi bien préventifs qu’après un fait accompli sont parfois très précieux pour certaines personnes.

Ainsi des actions coups de poing ont été menées sur le territoire de la commune pour lutter contre les cambriolages. La dernière en date a mobilisé 16 policiers sur 2 jours. 46 personnes ont été contrôlées, 9 véhicules interceptés et contrôlés également. Au total, 3 personnes ont été arrêtées dont deux sont sous mandats d’arrêt et une a reçu une confirmation de quitter le territoire. Je rajouterais également que 9 mineurs étrangers du centre FEDASIL ont aussi été contrôles et qu’ils étaient tous en ordre (pass d’identification), ont été corrects avec les services de police et n’avaient rien à se reprocher. Cela permettra une nouvelle fois de tordre le cou à certains préjugés qui ont la vie dure.

En ce qui concerne vos questions sur les PLP (Partenariat Locaux de Prévention), la zone de police Marlow a en effet décidé dans son Plan Zonal 2020-2025 d’encourager la création de PLP et d’en faciliter leur mise en place. Ainsi, un premier partenariat va voir le jour à Uccle. Nous avons demandé une évaluation de celui-ci avant de lancer de nouveaux projets car il existe des analyses différentes sur l’effectivité réelle de cet instrument.

Je souhaiterais cependant ajouter que oui les réseaux sociaux jouent un rôle d’exacerbateur du sentiment d’insécurité dans notre commune. Je dois aussi constater que certaines personnes préfèrent d’abord poster sur les réseaux sociaux leur désagréable aventure et que certaines ne déposent même pas plaintes auprès des services compétents. Les réseaux sociaux ne sont pas une voie de communication officielle vers les services de police et les services communaux.

Il est indispensable de porter plainte car cela permet à nos services de mener les actions de terrain nécessaires.

Je rajouterais enfin que la commune continue d’investir dans la sécurisation des quartiers. Je vous rappelle que nous avons débloqué, en 2021, un budget de plus de 100.000 euros pour l’installation de nouvelles caméras de surveillance sur notre territoire. Ces caméras sont en cours de déploiement et seront opérationnelles d’ici la fin de ce trimestre.

Je vous remercie.

 

 

Les documents de la séance du 27.01.2022

 

Le film de la séance

 

Repères

  • 00:06:34 | Procès-verbal de la séance du Conseil communal du 23.12.2021 - Approbation
  • 00:06:59 | Communications : Séance du Conseil communal par vidéoconférence
  • 00:07:12 | Communications : Liste des marchés passés par procédure négociée.
  • 00:07:25 | Communications : Liste des arrêtés adoptés par le Bourgmestre - Articles 133 et 135 NLC
  • 00:07:44 | Communications - Police de roulage : règlement complémentaire sur la police de la circulation routière en voirie communale
  • 00:08:09 | Démission du Bourgmestre – Prise d’acte
  • 00:08:33 | Démission du Président du Conseil communal – Prise d’acte
  • 00:08:45 | Avenant à la convention relative à la récolte d’huile et de graisse usagée sur le territoire de la commune d’Auderghem par la société Quatra
  • 00:09:04 | 24e renouvellement du contrat de mobilité entre la Région de Bruxelles-Capitale et la commune d'Auderghem - contrat AUD-025.
  • 00:09:23 | Convention entre la Région de Bruxelles-Capitale et la Commune d’Auderghem concernant le Dispositif d'Accrochage Scolaire (D.A.S.) - Modalités de mise à disposition d'un montant de 63.479,-€ pour couvrir les frais liés au D.A.S. de la période du 15.10.2021 au 31.08.2024.
  • 00:10:01 | Approbation de la convention de mise à disposition d'un logement pour le concierge de l'école "Les Marronniers", sis chaussée de Wavre 1179 à 1160 Auderghem
  • 00:10:25 | Association Artistique d’Auderghem - Saison 2020-2021 - Compte
  • 00:10:37 | Vérification de la caisse communale arrêtée en date du 31.03.2021
  • 00:10:37 | Vérification de la caisse communale arrêtée en date du 30.06.2021
  • 00:10:37 | Vérification de la caisse communale arrêtée en date du 30.09.2021
  • 00:11:02 | Vérification de la caisse de la Régie Foncière arrêtée au 31.03.2021
  • 00:11:02 | Vérification de la caisse de la Régie Foncière arrêtée au 30.06.2021
  • 00:11:02 | Vérification de la caisse de la Régie Foncière arrêtée au 30.09.2021
  • 00:11:36 | Question orale de Monsieur Marc Vandame (DéFI) à propos de l’état de la vaccination à Auderghem
  • 00:18:57 | Question orale de Madame Carinne Lenoir (DéFI) à propos du réaménagement du quartier des Pêcheries
  • 00:25:01 | Questions orales de Madame Carinne Lenoir (DéFI), de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-OpenVLD) à propos des cambriolages à Auderghem
  • 00:38:10 | Question orale de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-Open VLD) à propos des eaux de pluie aux environs de la station Demey
  • 00:42:18 | Question orale de Monsieur Jeremy Van Gorp et de Madame Martine Maelschalck (MR-Open VLD) à propos de la politique régionale de stationnement
  • 00:45:27 | Question orale de Madame Anastasia Bakounine et Monsieur François Lebovy (ECOLO-GROEN): Restauration et valorisation des bornes kilométriques de la chaussée de Wavre et de l’ancienne barrière de péage de la chaussée de Wavre