Administration & politique

Question écrite de Madame Martine Maelschalck et de Monsieur Jeremy Van Gorp (MR-Open VLD) à propos de la mobilité à Auderghem pendant l’été

LE COLLÈGE,
Vu la Nouvelle loi communale, les articles 84 et 84bis ;
Vu le Règlement d’ordre intérieur du Conseil, les articles 55 à 60 ;
Considérant ce qui suit :
Le 14.09.2020, Madame Martine Maelschalck a transmis par e-mail une question écrite à Monsieur Christophe Magdalijns, Président du Conseil communal et à Monsieur Etienne Schoonbroodt, Secrétaire communal :
Monsieur le Président,
Monsieur le Bourgmestre,
Chers Collègues,
Cet été, les obstacles à la circulation automobile à Auderghem et dans ses environs se sont multipliées. Les travaux au tunnel Delta et au pont de Beaulieu, conjugués avec, aux limites de la commune, la fermeture du Pont Fraiteur et la mise à une bande de l’avenue Delleur, ont entraîné un trafic accru dans les petites rues, voisines (ou contournement) des grands axes concernés. La rue des Pêcheries a par exemple servi d’itinéraire de délestage du pont de Beaulieu, provoquant une circulation incessante à toute heure et des embouteillages aux heures de pointe.
Nous sommes conscients que des travaux doivent être effectués et que cela entraîne des nuisances temporaires. Mais il nous semble que ces nuisances pour les quartiers concernés pourraient servir d’exemple/de contre-exemple pour les projets de mobilité à venir.
Nos questions sont les suivantes :
  • Quel bilan tirez-vous des travaux Delta-Beaulieu et de leurs conséquences sur le trafic dans les rues avoisinantes ?
  • Cette expérience sera-t-elle considérée comme un « test » de ce qui se passerait lors de la suppression des viaducs (notamment la suppression du trafic automobile sur le viaduc de la chaussée de Watermael) ?
Nous vous remercions.
Jérémy Van Gorp et Martine Maelschalck, conseillers communaux MR-Open VLD
Le 27.09.2020, Madame Sophie de Vos, Échevine, a répondu comme suit : 
  • Ces différents travaux nécessaires sont réalisés par la Région.
  • Comme tous travaux d’envergure, ils ont entrainé des impacts sur les rues avoisinantes. C’est indéniable. Mais faire des travaux sans impacts, c’est la quadrature du cercle : il faut donc pouvoir les gérer au mieux.
  • Ils ont été soumis à la coordination des chantiers, ce qui nous a, par exemple, permis de refuser le démarrage d’un chantier supplémentaire rue des pêcheries et éviter ainsi de complètement cloisonner tout un quartier .
  • Ils ont pris du retard et nous le déplorons. Les soucis que vous mentionnez sont apparus à la rentrée alors que les travaux auraient dû être terminés.  Le problème se trouve donc au niveau du respect des délais et/ou de l’évaluation de la durée des travaux.
  • Le reste est hors sujet mais je rappelle que le projet de PAD est un projet de long terme avec des alternatives durables mises en place et qui ira de pair avec l’évolution de la société et des habitudes de déplacement. En 6 mois, le monde a changé. Rendez-vous dans 10 ou 20 ans !  
PREND ACTE
  • de la réponse à la question écrite
  • de la publication de la question et de la réponse, après traduction, sur le site internet communal