Administration & politique

Question orale de Mesdames Stéphanie Paulissen (DéFI) et Carinne Lenoir (DéFI) : COVID-19 | Mesures d’aides aux commerces auderghemois

Monsieur le Président,
Mesdames Messieurs les Echevins,
Monsieur le Bourgmestre,
Cher(e)s Collègues,
Pour faire face aux circonstances exceptionnelles que nous vivons et suite aux décisions prises par d’autres niveaux de pouvoirs, la commune d’Auderghem a pris un ensemble de mesures dans ses propres compétences. Mesures qu’on ne peut que saluer !
Pourtant lors du dernier conseil communal, alors qu’en préambule vous nous présentiez certes succinctement ces mesures, le groupe MR, présent dans l’opposition, n’a pas hésité à affirmer que la commune d’Auderghem ne faisait rien pour soutenir nos commerçants.
A cet égard, pourriez-vous nous rappeler quels dispositifs et aides ont été mis en place jusqu’à présent ?
Des mesures sont-elles envisagées à plus long terme pour soutenir nos commerçants en 2021 ?
Est-ce que la commune à l'intention de faire une campagne d'information vers les commerçants et d'accompagner ceux-ci par de la formation sur la nouvelle plateforme lancée par la région bruxelloise  https://mymarket.brussels/  qui permet soit de faire de l'e-commerce, soit de donner une vitrine au commerce au niveau local.  
Nous vous remercions pour vos réponses.
Stéphanie Paulissen – Carinne Lenoir
Conseillères communales - DéFI
  • Réponse de Madame Élise Willame, Échevine
Je vous remercie pour vos questions qui me permettront d’exposer toutes les aides que notre commune a mise en place pour venir en aide aux commerçants en cette période de crise sanitaire.
Tout d’abord, nous avons maintenu toutes les aides activées lors du premier confinement, à savoir ; 
  • La suspension de la perception des taxes communales frappant les établissements et commerçants dont la fermeture est ordonnée par l'autorité fédérale,
  • Le gel des loyers des biens appartenant à la régie foncière,
  • Remboursement de la part communale du précompte immobilier pour les commerçants impactés ;
A ces mesures, nous pouvons ajouter l’autorisation pour le commerce de nuit d'ouvrir à partir de 14.00 tant que l'obligation de fermer à 20.00 est d’application.
Lors du premier confinement, nous avions aussi lancé une campagne de sensibilisation à destination des citoyen.nes pour les inciter à soutenir le commerce local via la diffusion de capsules vidéo mettant en évidence les offres et spécificités de nos commerçants.
Parallèlement à cela, nous avons créé un groupe facebook « Auderghem, mes commerçants » à destination des citoyens et des commerçants qui permet une visibilité des produits , la diffusion des vidéos et l’annonce de nos mesures de soutien.
Toutes ces aides ont fait l’objet d’une communication ciblée via un courrier envoyé à chaque commerçant au début du mois de décembre.
Au mois de septembre, j’ai aussi organisé une soirée de networking entre commerçants en collaboration avec la commune de Watermael-Boitsfort et Hub Brussels. Cette soirée a remporté un certain succès et a permis aux commerçants d’échanger leurs expériences et leurs contacts.
Je dois dire que les avis que j’ai du terrain sont très positifs, certains commerçants estiment que ces projets ont permis de mettre en place une nouvelle dynamique de soutien entre commerçants. L’association des commerçants de la place Pinoy a aussi demandé une vidéo promotionnant l’ensemble des commerces de la place. Cela me semble donc traduire d’une réelle pertinence de nos actions, et c’est bien ça l’essentiel.
Pour ce qui est des aides régionales, outre les primes versées, nous pouvons citer le lancement de la plateforme « MY market » qui propose la création d’un annuaire en ligne avec possibilité de création d’un webshop et de livraison à vélo. Nous avons participé à plusieurs séances d’information et avons effectué plusieurs tests d’inscription avec les commerçants qui ont pu mettre en évidence des problèmes techniques que nous avons relayés. Il faut savoir qu’actuellement, ce type de plateforme n’est pas tout à fait au point pour le établissements du secteur HORECA. En effet, il est difficile de les retrouver sur la plateforme et il n’y actuellement pas de filtre concernant le type de cuisine.
En 2021 nous avons prévu encore d’autres projets ;
  • L’organisation de deux ateliers sur la thématique de la communication digitale
  • La poursuite de la campagne de soutien via la création de sacs réutilisables et de stickers promotionnant le commerce local avec le soutien de HUB Brussels. 
  • L’organisation d’une exposition de photos mettant en évidence notamment des portraits de commerçants réalisés par une artiste auderghemoise en collaboration avec le service culture Francophone et Néerlandophone.  Cette exposition extérieure sera organisée dans le courant de mois de février sera placée dans deux de nos quartiers commerçants.
  • Une distribution gratuite aux commerçants d’affiches illustrant des anciens commerces grâce à la générosité du cercle d’histoire d’Auderghem dont Mme de Vos est la présidente. Les commerçants auront donc la possibilité de les vendre à leurs clients.
  • Et enfin, un projet qui  me tient particulièrement à cœur ; le lancement d’un coaching digital individuel pour chacun des commerçants de notre commune.
Ce coaching consistera en l’organisation de rendez-vous avec ces derniers afin de réaliser tout d’abord un « audit digital » du commerce pour mettre en évidence les points positifs et à améliorer face au positionnement digital du commerçant. Après cet audit, l’offre d’accompagnement sera adaptée en fonction (conseil sur la gestion des réseau sociaux, identification des besoins en take-away ou encore webshop).
Il sera aussi prévu de proposer à chaque commerçant de s’inscrire sur la plateforme régionale My Market ainsi que d’informer ce dernier sur son fonctionnement et ses possibilités. Ce projet d’accompagnement sera personnalisé et adapté à chaque commerce. Il s’agit selon moi, d’un outil tout à fait complémentaire et qui permettra une utilisation optimale de la plateforme « My market » et qui répond à une demande des commerçants.
Au vu de toutes ces aides et initiatives originales et pertinentes, sous diverses formes, je pense que nous pouvons dire que la Commune soutient réellement son commerce local.
Je vous remercie pour votre écoute.