News

Retour aux news

Auderghem crée l'Assemblée des habitants

 

C’est officiel. La toute première Assemblée des Habitants de l’histoire d’Auderghem est installée. Composée de 100 Auderghemois.es désigné.e.s pour une période de 1 an renouvelable, l'Assemblée des Habitants a deux missions essentielles : organiser le Budget Partagé et participer à l'élaboration de grands dossiers communaux.

" L'Assemblée des Habitants est amenée à jouer un rôle central dans la vie de la commune ", explique Marine Vande Pitte, coordinatrice du projet. " C'est pour cela que nous avons voulu qu'elle soit le reflet de la socio-démographie auderghemoise. Un véritable échantillon statistique dans lequel on retrouve les différents profils des habitant.e.s d'Auderghem ".

Pour constituer la nouvelle Assemblée, la commune a ainsi fait appel à la technique dite du tirage au sort stratifié : en plus d'une stricte parité hommes - femmes, on y retrouve donc toutes les catégories d'âge, de métiers, de niveaux d'étude, etc. qui constituent la population d'Auderghem. “ L’objectif est que tout le monde soit entendu. Même ceux qu’on n’entend pas habituellement, en particulier parce qu’ils se sentent plus éloignés de la vie publique, comme les jeunes par exemple ”.

Pour ce faire, la commune a été découpée en 10 quartiers. Pour chaque quartier, dix citoyen.ne.s ont été tiré.e.s au sort, constituant l’Assemblée de Quartier. L'Assemblée des Habitants est donc le rassemblement de 10 Assemblées de Quartier.

" Le rôle de ces Assemblées de Quartier est, entre autres, d'animer le Budget Partagé au sein de leur quartier et de faire remonter les demandes des habitant.e.s vers la commune ". Des réunions publiques seront ainsi organisées une fois par an dans les quartiers et une interface web de conversation et d'échanges d'idées sera créée en 2021.

Les travaux de l'Assemblée des Habitants seront modérés par un tiers neutre et indépendant de la commune. Au total, elle se réunira 3 fois par an, voire un peu plus en cas de gros dossiers. En 2021, elle sera notamment amenée à participer au projet de rénovation de la maison communale.

 

Une Première Assemblée 100% virtuelle

Initialement prévue le 21 mars, puis reportée au 24 octobre, la première Assemblée des Habitants d’Auderghem s’est finalement tenue le 12 novembre dans un format 100 % numérique. En cause évidemment : la crise sanitaire.

" La santé est une priorité mais l’avenir de notre démocratie l’est aussi ", insiste Marine Vande Pitte, coordinatrice du projet. " Un nouveau report nous aurait obligé à décaler le lancement du Budget Partagé en 2022. Or, avec tous les messages qu’on reçoit, on sent bien aujourd’hui encore plus qu’hier que les Auderghemois.es veulent s’impliquer dans la vie de leur commune ".

La première Assemblée des Habitants a donc pris la forme d’une visio-conférence géante rassemblant les 100 représentants. " Ça n’a pas été une mince affaire car nous devions nous assurer que personne ne reste sur le carreau. Pour y arriver, nous avons d’abord organisé une aide collaborative entre participants : ceux qui connaissaient déjà les outils de visio-conférence ont aidé les néophytes. Ensuite, le 12 novembre, 1h avant le début de l’Assemblée, des équipes de la commune ont accompagné par téléphone les personnes qui étaient susceptibles de rencontrer des problèmes pour se connecter. Enfin, nous avons proposés à ceux qui ne disposaient pas de l’équipement informatique des solutions sur mesure ".

Cette première édition a permis aux représentant.e.s de prendre connaissance de leurs missions et du rôle de chacun.e. Le gros dossier qui attend l'Assemblée des Habitants dans les semaines à venir est le lancement du Budget Partagé. " Dans les semaines qui viennent, les 10 Assemblées de Quartier se réuniront séparément. Puis elles se retrouveront à nouveau en séance plénière en décembre pour définir ensemble les thématiques du Budget Partagé 2021. On sera alors fin prêt pour le lancer au début de l'année prochaine ".

Là aussi, les Assemblées de Quartier auront un rôle important à jouer, notamment pour mettre en lien les habitant.e.s autour de projets communs.