News

Retour aux news

Le programme avec Aït Zineb s'est poursuivi malgré le confinement

 

Si pendant la crise les pays se sont recroquevillés sur eux-mêmes, les frontières de la solidarité, elles, sont restées bien ouvertes. Localement mais aussi à l'international. Ainsi, Auderghem a participé, via son programme de coopération communal, à la mise en place d’un plan d’action sociale spécial coronavirus à destination des habitants d’Aït Zineb au Maroc.

" Étant donné la situation sur place, nous avons principalement travaillé sur trois types d’aide qui nous paraissaient prioritaires, à savoir : le soutien alimentaire, l’éducation et l’hygiène ”, détaille Julien Van Waes, responsable de la coordination internationale. “ Concrètement nous avons pu livrer une photocopieuse et du matériel pour permettre la continuité scolaire de 727 élèves confinés. Parallèlement, des colis alimentaires et des kits hygiène ont été distribués à 250 familles parmi les plus démunies ". Julien Van Waes espère désormais pouvoir reprendre au plus vite le cours normal du programme de coopération avec Aït Zineb. " C'est un programme d'échange où les deux communes s'enrichissent mutuellement par partage d'expérience. Les projets sont nombreux et il est temps que nous puissions les redémarrer ".