Retour aux news
parc de Woluwe

22/02

Régénération des massifs boisés du parc de Woluwe

Janvier - Septembre 2024

Une nouvelle opération d’abattage est prévue à partir du mois de janvier 2024. Elle a pour objectif de sécuriser les chemins et sentiers, d’améliorer l’état de santé global des arbres du parc et de favoriser la régénération naturelle progressive des massifs boisés. Elle s’accompagnera d’une opération de plantation dans les trouées d’abattage avec des essences à bon potentiel d’avenir dans le contexte des changements climatiques.

Quel est le contexte ?

Différentes études menées depuis 2015 ont montré que les massifs boisés du parc souffraient de problèmes sanitaires et d’une perte de la diversité biologique initialement présente (étude historique du bureau Fondu - 2015, expertise forestière d’O. Baudry  - 2015, études phytosanitaires du bureau d’expertise Eurosense - 2016, 2018, 2019, 2021 et 2022). Une des causes de cette problématique est liée à la surdensité actuelle des massifs boisés. Celle-ci a des conséquences multiples parmi lesquelles un haut niveau de compétition entre les arbres au profit des dominants que la nature sélectionne et au détriment des dominés dont la vigueur s’effondre, une banalisation de la biodiversité, ainsi que des conditions d’ombrage bloquant la régénération naturelle des massifs. Une autre cause est liée aux périodes de sécheresse de ces dernières années. Certaines espèces parmi lesquelles les épicéas, hêtres, érables sycomores, frênes et peupliers ont souffert du manque d’eau et de l’agression d’insectes et de champignons.

Quels sont les objectifs de l’opération ?

  • Sécuriser la fréquentation des chemins et sentiers en prélevant les arbres dangereux ;
  • Améliorer la santé globale des massifs boisés par le prélèvement des individus en mauvaise santé ;
  • Favoriser la régénération naturelle et progressive des massifs boisés par une mise en lumière dosée afin de garantir leur maintien dans le temps ;
  • Enrichir les massifs boisés et leurs abords par des plantations visant à retrouver la diversité dendrologique initiale du parc, mais aussi à répondre aux modifications annoncées du climat par l’utilisation d’essences diversifiées et résistantes/tolérantes aux nouvelles conditions du milieu.

Quel impact pour les riverains ?

Les travaux débuteront fin janvier 2024, seront interrompus du 1er avril au 15 août afin de tenir compte de la période de nidification des oiseaux, et devraient se terminer en septembre 2024.

Les travaux seront semblables à ceux menés annuellement depuis 2019. Les interventions se feront principalement à l’intérieur des massifs, sachant que certaines voiries du parc pourront être temporairement fermées. Ces fermetures seront encadrées par les gardiens du parc qui orienteront le public vers d’autres itinéraires.

Bruxelles Environnement est pleinement consciente des nuisances temporaires que pourront causer ces travaux, veille à en limiter les effets, et œuvre pour que le parc de Woluwe demeure un espace de qualité pour ses usagers.      

Qu’en est-il du permis d’urbanisme ?

Les travaux programmés se basent sur le permis d’urbanisme n°19/PFU/1922900 délivré par urban.brussels le 28/11/2023. Ce permis concerne l’abattage à venir de 150 arbres en mauvais état sanitaire et/ou dangereux pour les usagers du parc, et la plantation de 138 arbres et 425 arbustes.

Pour en savoir plus ?

Consultez les documents suivants sur le site de Bruxelles Environnement:

  • le plan de gestion des massifs boisés du parc (mai 2015) qui contextualise les opérations planifiées ;
  • les 2 études phytosanitaires principales à la base des décisions d’abattage :
    • Eurosense (janvier-février 2021) - Mise à jour phytosanitaire et de sécurité d’arbres au parc de Woluwe : coupe n° 5. 15 p. 
    • Eurosense (octobre-décembre 2022) - Mise à jour de l’évaluation sanitaire et sécuritaire d’arbres au parc de Woluwe (coupes n°1, 2 et 6 et hors coupe). 19 p.
  • le permis d’urbanisme n°19/PFU/1922900, délivré le 28/11/2023 par urban.brussels et qui autorise les abattages ;
  • les pièces constitutives du permis d’urbanisme :
    • la note explicative qui contextualise la demande de permis ;
    • les cartes nord, centre et sud qui localisent les arbres à abattre ainsi que les arbres abattus régularisés ;
    • le tableau de synthèse reprenant les principales caractéristiques des arbres à abattre;
    • le tableau de synthèse reprenant les principales caractéristiques des arbres abattus et régularisés ;
    • les fiches de diagnostic individuelles des arbres à abattre :
      • fiches des arbres numérotés de 0 à 12021;
      • fiches des arbres numérotés de 12199 à 14861 ;
      • fiches des arbres numérotés de 15191 à 19347 ;

les cartes localisant les sites de plantation nord et sud du parc.

https://environnement.brussels/citoyen/news/2024/regeneration-des-massifs-boises-du-parc-de-woluwe