News

Retour aux news

Commerces de proximité - Les taxes locales adaptées

Plusieurs dizaines de commerces visités. Un inventaire précis des surfaces inoccupées. Des rencontres et un questionnaire pour sonder les commerçants... La commune réalise depuis septembre dernier un état des lieux de l'activité économique locale. L'objectif : favoriser le commerce de proximité. "Nous voulons agir à long terme et, pour cela, nous avons besoin de données objectives et détaillées", confie l'échevine de l'Économie. "Le revers de la médaille, c'est que cela prend du temps. On ne visite pas tous les commerces d'Auderghem en quelques jours..."

D'après l'échevine, cette vaste enquête permet cependant de déjà dégager quelques grandes tendances. "Les commerçants pointent notamment les charges trop lourdes et la concurrence des grands centres commerciaux. Malheureusement, cela ne relève pas des compétences communales. Nous avons dû faire preuve de créativité pour pouvoir agir à notre niveau".

La commune a donc décidé d'aménager le système de taxes locales. "Nous avons supprimé la taxe sur l'occupation de l'espace public pour les terrasses, trépieds, bacs végétaux, etc. Et nous avons modifié la taxe sur les enseignes. Pour résumer, les enseignes multi-nationales paieront plus, les com-merces de proximité nettement moins, voire plus du tout".

"Pour les finances communales, le résultat est neutre", confie le bourgmestre faisant fonction. "Mais avec ce glissement, on supprime quasiment toute fiscalité locale pour les commerces indépendants". Une fois que l'inventaire sera achevé, d'autres actions seront proposées aux commerçants auderghemois.