News

Retour aux news

Transparence : les bourgmestre et échevins auderghemois publieront aussi leurs revenus privés

Publication des mandats et déclaration d’intérêts financiers, y compris les revenus privés ; déclaration d’éventuels conflits d’intérêt ; transparence totale des asbl communales…

Le Conseil communal d’Auderghem s'est penché jeudi soir sur une motion visant à modifier son règlement d’ordre intérieur. «  Nous voulons montrer qu’à Auderghem, nous n’avons rien à cacher  », indique Christophe Magdalijns, bourgmestre faisant fonction. «  Nous avons donc décidé de tout montrer. Nous serons les seuls élus communaux à faire la lumière sur nos revenus publics et privés  ».

Ce jeudi 26 octobre, le Conseil communal d’Auderghem a été invité à adopter une motion visant à modifier son règlement d’ordre intérieur. Celle-ci porte sur un total de sept dispositions qui instaureront une transparence totale des mandataires communaux à l’égard de la population auderghemoise.

«  Nous n’avons jamais rien eu à cacher à Auderghem mais, dans le contexte actuel, il faut absolument prendre des mesures fortes pour rétablir la confiance », confie Christophe Magdalijns, bourgmestre faisant fonction. «  Nous allons donc adopter les mesures les plus avancées et les plus strictes en matière de transparence  ».

Concrètement, tous les élus seront tenus de faire annuellement rapport de leurs activités auprès de quelle que personne morale que ce soit, par écrit et par une intervention en séance publique du Conseil communal. Ils devront également déclarer leurs éventuels conflits d’intérêt en début de mandat et, préalablement à tout vote ou débat, leurs intérêts particuliers qui pourraient porter atteinte à l’intérêt général.

«  Les membres du Collège devront faire la lumière sur toutes leurs rémunérations, y compris leurs rémunérations privées, selon le dernier modèle de déclaration en vigueur au niveau européen. Ce sera une première concrétisation de la feuille de route DéFI-Ecolo-Groen adoptée le 19 juillet 2017  », complète Christophe Magdalijns. «  Je sens une forte adhésion de tous les conseillers communaux ».

Toutes une série de dispositions sera également prise pour assurer un accès total à l’ensemble des informations sur les subventions octroyées par la commune. Les présidents d’ASBL ou d’associations de fait communales devront chaque année présenter le dernier rapport d’activités de leurs organismes en séance publique du Conseil communal.

«  Toutes ces informations seront publiées sur le site Internet de la commune », conclut Christophe Magdalijns. «  Une page spéciale sera crée à cet effet et nous en assurerons la publicité de manière proactive  ».

 

 

ANNEXE